DĂ©c
14
2012

Tu sais que tu viens d’Antibes/Juan-Les-Pins quand

antibes

Si vous avez dĂ©jĂ  croisĂ© la dame au cochon tenu en laisse et si vous n’avez jamais rĂ©ussi Ă  vous limiter Ă  45 km/h en ville, ça veut dire que vous venez d’Antibes. Pour rĂ©aliser le portrait d’un Antibois, on s’est inspirĂ© du cĂ©lĂšbre « Tu sais que tu viens de … quand … ».

L’AzurĂ©en a dĂ©jĂ  essayĂ© de trouver un coin oĂč il puisse apercevoir ce qu’il se passe sur scĂšne lors du Festival de Jazz de Juan, mais sans aucune rĂ©ussite. Il a donc pensĂ© aux chanceux qui habitent dans la villa Ă  cĂŽtĂ© de la scĂšne et qui regardent tous les concerts gratuitement depuis leur terrasse.

L’Antibois aime se moquer. Il se marre lorsqu’il voit les touristes arriver en gare de Biot et qu’ils se croient arrivĂ©s Ă  Biot. En revanche, il rigole beaucoup moins quand en voiture, il se tord le cou pour voir ce qu’il y a Ă  l’affiche du CinĂ©ma Casino.

Le citadin n’apprĂ©cie pas le changement. Les balançoires du Jardin Albert 1er et les vieux qui jouaient Ă  la pĂ©tanque Ă  cĂŽtĂ©, ça lui manque. Il a Ă©tĂ© dĂ©stabilisĂ© quand Carrefour s’est agrandi et a changĂ© d’entrĂ©e et il prĂ©fĂ©re la Place De Gaulle avec des bancs et des arbres.

Antibes, c’est chaud

L’Antibois est prĂȘt Ă  prendre n’importe quel raccourci tordu pour Ă©viter de prendre la Nationale 7 de jour en Ă©tĂ©. La nuit, il sait qu’il ne doit pas s’aventurer Ă  l’Observatoire, ni dans le Parc de Vaugrenier car ces deux sites sont rĂ©servĂ©s Ă  une clientĂšle hot et spĂ©cialisĂ©e.

Il sait que Juan-Les-Pins est une ville fantĂŽme de Septembre Ă  Mai. D’ailleurs, l’Antibois reconnait que le McDo’ de Carrefour a Ă©tĂ© une rĂ©volution culturelle qui a attirĂ© des gens de toute la ville. Comme Guy de Maupassant qui a jetĂ© l’encre Ă  Antibes, l’Antibois est prĂȘt Ă  quitter sa ville pour ouvrir un nouveau livre, celui de sa nouvelle vie.

Si vous n’ĂȘtes pas d’ Antibes, vous pouvez toujours visiter la ville.

En Bonus :

Tu sais que tu viens d’Antibes/Juan-Les-Pins quand on t’a toujours dit qu’il y avait des mĂ©duses Ă  la plage de la Salis et lorsque tu es fier de ton Ă©quipe de basket et pourtant, tu n’es jamais allĂ© les voir.

[Photo]

Hébergements conseillés lors de votre visite

43.580834_7.123889_

Aucun commentaire Faire un commentaire

  • Chouette article 😉

  • Article fort sympathique 😉 Si vous passez par Juan les pins, l’hotel Ibis Style se fera un plaisir de vous accueillir.

Laisser un commentaire

Bloqueur de publicité détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité, puis rafraichir la page

Rafraichir la page