Juil
19
2014

Flop 5 : mieux vaut passer ses vacances à domicile

Malaysia

Le samedi, on revient sur le pire de l’actualité touristique de la semaine dans un flop 5.

5- Un avion abattu en Ukraine fait 298 victimes

Un avion de ligne de la compagnie Malaysia Airlines a été abattu par un missile ce jeudi 17 juillet, avec à son bord 298 passagers. Le Boeing 777 qui assurait la liaison entre Amsterdam (Pays-Bas) et Kuala Lumpur (Malaisie), s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine, à 75 km de la frontière russe. La compagnie malaisienne a affirmé que 283 passagers et 15 membres d’équipage se trouvaient à bord du Boeing. La majorité des passagers étaient Néerlandais. Se trouvaient également à bord des Australiens, Malaisiens, Indonésiens, Britanniques, Allemands, Belges et un Canadien. Selon Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, plusieurs Français pourraient avoir voyagé sur le vol MH17. La responsabilité du tire de missile reste à établir, mais une chose est sure, ce drame est étroitement lié à la crise diplomatique qui survient entre les séparatistes pro-russes et l’armée ukrainienne. Plusieurs engins de l’armée ukrainienne ont été abattus ces dernières semaines. Petro Prochenko et Vladimir Poutine, respectivement présidents de l’Ukraine et de la Russie, s’accusent mutuellement de cette tragédie.

4- Un TER percute un TGV près de Pau

C’est un autre accident qui a marqué cette journée noire du jeudi 17 juillet. Un TER et un TGV se sont percutés à la hauteur de Denguin, entre Orthez et Pau (Pyrénées-Atlantiques). L’accident a fait 25 blessés dont 9 graves. Le pronostic vital d’un des passagers reste engagé. D’après les premiers éléments, le TER, qui circulait entre Pau et Dax, est venu percuté le TGV Tarbes-Paris « par l’arrière ». Juste avant le choc, le TGV aurait effectué un court arrêt, avant de reprendre sa route. Plusieurs passagers ont confirmé à l’AFP avoir été informés, avant l’accident, d’un « problème de signalisation » lié aux fortes températures. Alain Krakovitch, directeur général de la SNCF, rejette cette hypothèse. Tout juste un an après le déraillement de Bretigny-sur-Orge, ce nouvel incident pourrait mettre de nouveau la compagnie dans une position inconfortable.

3- Airbus imagine des sièges ressemblant à des selles de vélo

Alors que l’incommodité des sièges est la principale plainte des voyageurs, Airbus Industries a breveté un nouveau type de siège qui diminuerait (encore) le confort de vol. Dans le dépôt de brevet effectué en juin dernier, le constructeur européen affirme qu’augmenter le nombre de sièges dans une cabine pourrait maximiser les rendements financiers des compagnies low cost, et par conséquent, baisser le prix du billet. Les nouveaux sièges se présenteraient ainsi : dossiers et accoudoirs minuscules, une sorte de selle de vélo, l’absence de tablette et un écart réduit entre les passagers. On vous laisse découvrir ces nouveaux sièges dans le L.A Times.

2- Grève SNCM : 18 millions d’euros de perte pour le tourisme corse

Vanina Pieri, présidente de l’Agence du tourisme de Corse (ATC), a annoncé ce jeudi 17 juillet la perte d’au moins 18 millions d’euros pour secteur du tourisme à cause de la grève de la Société Nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM). Sur la base du chiffre d’affaires annuel de 1,8 milliards d’euros, cela ne représente en réalité que 1% de chute de l’activité. Mme Pieri a ajouté qu’il faudrait attendre la fin de l’année pour examiner l’impact de cette grève sur le PIB et l’emploi. Elle pense notamment à « certaines entreprises de petit taille (qui la) subissent de plein fouet. » La présidente a toutefois précisé que cette grève de 16 jours a été compensée par le développement du transport aérien. Depuis quelques années, le trafic aérien est en nette progression (+ 8 % en 2013). Elle rassure les professionnels du tourisme en rappelant que la saison touristique débute véritablement à la mi-juillet, et qu’une part importe de la clientèle étrangère voyage depuis l’Italie.

1- Le « staycation », la nouvelle tendance des vacances à domicile

Faute de budget, 1 Français sur 4 prend des congés durant ces vacances estivales… mais reste chez lui. Easyvoyage révèle que sur les 36 % de Français qui ne partent pas cet été, 70 % prendront tout de même des congés. Pour presque la moitié d’entre-eux, ce phénomène de « staycation » est principalement dû au manque de moyens financiers. Ces « vacanciers à domicile » profitent alors de l’occasion pour se reposer (74 %), réaliser des travaux (56 %) et faire une excursion culturelle ou sportive (plus de 20 %). Un phénomène à relativiser puisque les Français sont presque 3 fois plus nombreux à partir durant ces vacances, par rapport au reste de l’année.

[photo]

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Nos idées sorties du week-end du 18, 19 et 20 juillet 2014

Top 5 : Nuit au musée ou à l’hôtel

Fermer