Nov
16
2012

Voyage dans La Manche

Le nom du dĂ©partement de La Manche, dĂ©partement de Basse-Normandie, provient de la mer qui le borde. La majoritĂ© des villes du dĂ©partement ont Ă©tĂ© dĂ©truites lors de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis, le dĂ©partement s’est bien reconstruit. A noter que c’est dans La Manche que l’on trouve le fameux Mont Saint Michel.

L’histoire de La Manche

A l’origine, les Unelles et les Abrincates habitaient ce territoire. En -56, les troupes de Jules CĂ©sar battent celles des Unelles et des Abrincates. Les peuples sont donc soumis Ă  la loi de Rome. L’occupation romaine permet le dĂ©veloppement de nombreuses citĂ©s (les villes de Valognes, Saint-LĂ´ et Saint CĂ´me de Mont actuelles). Vers la fin du IIIe siècle, les invasions germaniques dĂ©truisent une partie de la Gaule. A cette Ă©poque, le territoire de La Manche est divisĂ© en 3 circonscriptions : Pagus d’Avranches, Pagus Costantini et Pagus Coriovallensis (pagus vient du latin et veut dire pays). Le premier pagus forme le pays d’Avranches et les deux derniers, le Cotentin.

Le siècle suivant, c’est le christianisme qui arrive dans le pays d’Avranches. D’ailleurs en 708, St Aubert, Ă©vĂŞque d’Avranches, fonde la collĂ©giale du Mont Saint Michel. De son cĂ´tĂ©, l’Ă©vĂŞque de Coutances fonde une abbaye de femmes au Ham (elle sera dĂ©truite lors des invasions normandes).

En 867, Charles le Chauve octroie l’Avranchin et le Contentin au roi Salomon de Bretagne. Ils seront, en 933, conquis par les Normands. Après des annĂ©es de dĂ©veloppement, avec notamment la construction de la cathĂ©drale de Coutances (XIe siècle), la rĂ©gion est annexĂ©e au royaume de France en 1204, sauf les Ă®les Anglo-Normandes (royaume d’Angleterre).

Pendant la guerre de Cent Ans qui opposent Français et Anglais (de 1337 Ă  1453), le futur dĂ©partement est le théâtre de nombreuses rĂ©voltes. La rivalitĂ© entre les deux nations va entraĂ®ner la crĂ©ation de deux ports : le port militaire de Cherbourg, et l’activitĂ© corsaire Ă  Granville. D’autres batailles suivront : la Ligue du Bien public (1476), les Guerres de religion du XVIe siècle entre Montgomery et Matignon, la rĂ©volte des va-nu-pieds en 1639, les rĂ©voltes vendĂ©ennes (siège de Granville, 1793).

Le 4 mars 1790, le dĂ©partement est crĂ©Ă© Ă  partir de la province de Normandie et de la gĂ©nĂ©ralitĂ© de Caen (circonscription administrative de Normandie). Coutances devient son chef-lieu avant d’ĂŞtre remplacĂ©e par Saint-LĂ´ en 1796.

Après la dĂ©faite des Français lors de la bataille de Waterloo, le dĂ©partement est occupĂ© par les troupes prussiennes entre juin 1815 et novembre 1818. Au cours du XIXe siècle, le travail du fer connait son apogĂ©e et l’industrie agroalimentaire apparaĂ®t.

DensĂ©ment peuplĂ©, le dĂ©partement de La Manche voit sa population diminuer au dĂ©but du XXe siècle en raison d’un faible taux de naissances et d’une forte mortalitĂ©. Le siècle sera aussi marquĂ© par les deux Guerres Mondiales. Lors de la Première Guerre, 20 000 hommes seront tuĂ©s. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreuses communes seront dĂ©truites Ă  80% ou 90%. Depuis, le dĂ©partement s’est reconstruit et modernisĂ©.

Lieux incontournables de La Manche

Abbaye du Mont-Saint-Michel

Site le plus visitĂ© dans le dĂ©partement de La Manche, l’Abbaye du Mont-Saint-Michel est un ensemble exceptionnel d’architecture du Moyen-Age avec ses trois styles de construction : carolingien, gothique et gothique flamboyant.

La Cité de la Mer, Cherbourg

La CitĂ© de la Mer de Cherbourg vous propose une plongĂ©e dans le plus grand sous-marin visitable au monde. Vous allez aussi dĂ©couvrir l’histoire de l’homme sous la mer, des lĂ©gendes jusqu’Ă  la technologie.

Le Musée Airbone, Sainte-Mère-Eglise

Le musée est consacré aux parachutistes américains qui ont été largués ou ont atterri par planeurs à Sainte-Mère-Église, en juin 1944.

Les villes touristiques

Saint-LĂ´

PrĂ©fecture de La Manche, Saint-LĂ´ a reçu le surnom de « Capitale des Ruines ». La ville a Ă©tĂ© marquĂ©e par les bombardements lors de la Seconde Guerre Mondiale. Vous pouvez vous en rendre compte en visitant l’Eglise Notre-Dame. Vous pouvez aussi vous rendre Ă  l’Eglise Sainte-Croix Ă©difice le plus ancien de Saint-LĂ´. Le Jardin Public offre un panorama de la Vire. Enfin, la ville propose deux principaux musĂ©es : MusĂ©e des Beaux Arts et le MusĂ©e du Bocage Normand.

Cherbourg-Octeville

Cherbourg-Octeville possède la plus grande rade artificielle du monde. La Cité de la Mer ou la Basilique de la Trinité sont des sites à voir. Vous pouvez aussi vous balader dans le centre de la ville ou faire un tour en bateau dans la rade.

Coutances

Coutances possède un jardin des plantes inscrit au titre des monuments historiques et une cathĂ©drale Notre-Dame, classĂ© au titre des Monuments historiques. Sinon, vous pouvez aussi vous rendre dans le musĂ©e Quesnel-Morinière, fait de tableaux, statues et d’objets d’art.

Mont Saint Michel

Surtout connu pour son abbaye, le Mont Saint Michel est un site incontournable qui dĂ©gage une majestueuse beautĂ©. Vous pouvez vous promener dans la grande rue, visiter l’abbaye et admirer les remparts.

La spécialité culinaire de La Manche

Les Demoiselles de Cherbourg

Ce plat typique de La Manche est fait à base de petits homards cuits au court-bouillon, dans leur jus de cuisson. On peut aussi appeler ce plat le « Bouquet de Cosqueville ».

[Photo 1 , Photo 2 , Photo 3, Photo 4, Photo 5]

Hébergements conseillés lors de votre visite

0_0_50

Aucun commentaire Faire un commentaire

  • La rĂ©gion de la manche est très sympathique. Je suis moi mĂŞme normand et saint-lĂ´ est une superbe ville, dès qu’on sort de la gare on est face aux « remparts ». Le pont en verre qui y mène ainsi que son grand ascenseur de ville donne un air futuriste Ă  saint-lĂ´.

  • Moi qui habite la rĂ©gion, outre le mont Saint Michel, je vous conseillerais de visiter La Hague (tout en haut), vĂ©ritablement dĂ©paysant avec ses murets de pierre et son impressionnant Raz Blanchard visible de Goury.

  • Bonjour,
    MalgrĂ© tout l’intĂ©rĂŞt historique et la beautĂ© du site, le Mont Saint-Michel est Ă  mes yeux un de ces pièges Ă  cons touristiques majeurs de la France. OĂą l’on voit d’ailleurs Ă  quel point le tourisme de masse ravage ce qu’il peut y avoir de beau. Des commerces partout dĂ©ballant leur camelote sans valeur, des restaurants Ă  des tarifs quasi parisiens, cĂ d prohibitifs, presque rien Ă  voir si on n’est pas disposĂ© Ă  claquer du fric Ă  gauche & Ă  droite.
    J’aimerais en dire du bien, mais qd on est entourĂ© de centaines de personnes communiant dans un mĂŞme ennui auquel rĂ©pond seulement le Commerce, on n’a pas franchement le sentiment de vivre qqch de rare, de beau.
    Le Mont Saint-Michel est quasiment allĂ©gorique du passage d’une Ă©poque oĂą l’on vĂ©nĂ©rait le Dieu du Ciel, Ă  celle oĂą l’on vĂ©nère le Dieu du Fric : Mammon.
    Cordialement,

    M.

  • Pour complĂ©ter vos infos sur la Manche, une tĂ©lĂ© unique en France existe depuis Mars 2012.
    TĂ©Vi est « la tĂ©lĂ© de la Manche, de la terre Ă  l’assiette ».
    Diffusée exclusivement sur internet, elle est visible, gratuitement, 24h/24.
    Pour accéder, taper http://www.tevi.tv.
    Chaque chaque jour, un nouveau reportage est proposĂ©. Ces courtes vidĂ©os (de 3 Ă  5 minutes) concernent l’agriculture, l’Ă©levage, les activitĂ©s de la mer et tout ce qui en dĂ©coule : industrie agro-alimentaire, produits du terroir, mĂ©tiers, formations, gastronomie, recettes Ă  base de produits de la Manche, potager, cueillettes, pĂŞche, chasse, animations autour de l’alimentation dans la Manche, etc…
    Les activitĂ©s Ă©quines y sont ajoutĂ©es car l’Ă©levage de chevaux est souvent prĂ©sent dans les fermes manchoises.
    Cette chaîne veut être représentative de notre département qui vit, directement ou indirectement, de ces thématiques.
    Sur le site de diffusion, vous pouvez, aussi, retrouver toutes les vidĂ©os classĂ©es par thème ou encore bĂ©nĂ©ficier d’informations complĂ©mentaires.
    N’hĂ©sitez pas Ă  faire connaĂ®tre vos infos, ou avis sur les reportages diffusĂ©s, sur la page FaceBook de TĂ©Vi. Et Ă  devenir amis de la page FaceBook de TĂ©Vi.

  • DĂ©solĂ©e, le bouquet de Cosqueville n’est pas un plat mais u e variĂ©tĂ© de crevettes dont la chair est savoureuse et peut effectivement se comparer au homard…

Laisser un commentaire

Bloqueur de publicité détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité, puis rafraichir la page

Rafraichir la page