Déc
22
2022

Trek en Jordanie, terre de déserts et d’Histoire

La Jordanie telle que nous la découvrons aujourd’hui est un pays relativement jeune, qui n’accueille les touristes que depuis très récemment. Cependant, son Histoire est riche de l’empreinte des peuples qui s’y sont succédé sur plusieurs millénaires. Ce royaume du Proche-Orient est l’un des berceaux de la civilisation, bordé à l’ouest par le fleuve Jourdain, au nord par la Syrie, à l’est par le désert d’Arabie et au sud par le golfe d’Aqaba, bras de la mer Rouge.

C’est à pied que vous appréciez de visiter un pays ? Voyage Jordanie est idéal pour découvrir les merveilles de la nature et du patrimoine de l’Humanité, au cours d’une randonnée ou d’un trek pour les plus expérimentés d’entre vous. Sites historiques nabatéens, romains ou omeyyades, rivages de la mer Morte, vallées et déserts parmi les plus beaux du monde, vivez intensément votre expérience jordanienne.

Trek en Jordanie

Amman, une capitale biblique

Occupée depuis le Néolithique, Amman est l’une des plus vieilles villes du monde, toujours habitée. Capitale de la Jordanie, il y est fait référence dans la Bible sous le nom de Rabbat Ammon. Elle est construite sur 19 collines ou jabal, que vous embrassez du regard depuis la citadelle antique, Jabal al-Qal’a, musée archéologique à ciel ouvert. Il paraît que c’est à Amman qu’a été inventée la calligraphie arabe…

Perdez-vous ensuite en compagnie de votre guide dans la vieille ville et ses souks, cœur historique, vivant et effervescent d’Amman. De nombreuses nationalités de toutes confessions s’y croisent, dans une entente excellente, faisant le charme de la Jordanie. Vous êtes envouté par les étals colorés, de fruits, de légumes et d’épices, les odeurs des pâtisseries orientales ainsi que par le chant des rabatteurs et les appels à la prière des muezzins.

Jerash, une cité romaine

Rendez-vous à 50 km au nord d’Amman, sur le site archéologique romain de Jerash. Parcourez les allées dallées bordées de colonnades, dont le cordo maximus, la voie principale, et voyagez dans le passé jusqu’au IIe siècle avant J.C. Ces allées vous mènent à divers édifices remarquables :

  • l’arc d’Hadrien, arc de triomphe érigé en l’honneur de l’empereur ;
  • l’hippodrome ;
  • le théâtre du sud, de 5000 places, construit à flanc de colline ;
  • les temples de Zeus, Artémis et Dionysos ;
  • l’impressionnant forum ovale entouré de colonnes ;
  • le marché, ou macellum, et ses lions sculptés sur lesquels étaient posés les étals ;
  • le somptueux temple nymphée dédié aux Nymphes ;
  • la cathédrale et les nombreuses églises ;
  • le théâtre du nord et ses 800 places

Ajloun, un château médiéval arabe

Au nord-est de Jerash, non loin de la frontière avec le Liban et la Syrie, se dresse Qalaat ar-Râbidha, une forteresse sur les hauteurs de Ajloun. Plutôt bien conservé, avec de belles mosaïques, ce château du XIIe siècle a servi de rempart aux troupes de Saladin contre les Francs, à l’époque des croisades. À partir du bas de la colline où il est situé, il vous faut moins d’une heure de marche à pied pour y accéder. Après 2 heures de visite et enfin parvenu au sommet de la bâtisse, votre effort sera récompensé par la vue imprenable sur les forêts de pins alentour et la vallée du Jourdain.

Azraq, des forteresses dans le désert

À l’est d’Amman, le long de la route 40 en direction d’Azraq, vous croisez plusieurs qars, isolés au milieu du désert. Ce sont des caravansérails, petites forteresses de ravitaillement, appelées châteaux. Ils permettaient aux arabo-musulmans d’y faire une halte le long de la route des caravanes de l’Arabie vers le croissant fertile. Remarquez la très bonne conservation du Qars Al-Kharranah. Admirez les 3 arches du Qasr al-Usaykhim, perdu dans un paysage lunaire. Attardez-vous dans les ruines du Qars Azraq à l’architecture médiévale militaire, construit en basalte noir. Ce fut l’un des lieux de séjour de Lawrence d’Arabie.

Madaba, une carte historique unique

Madaba, petite ville à une trentaine de kilomètres au sud d’Amman, recèle un trésor, en particulier pour les passionnés de géographie historique. Le sol de l’église orthodoxe grecque Saint-Georges vous dévoile, non sans émotion, la plus ancienne carte de la Terre-Sainte. Il s’agit d’une mosaïque datant du VIe siècle sur laquelle vous repérez Jérusalem, Bethléem, la mer Morte, Jéricho, le mont Sinaï, le fleuve Jourdain, la mer Méditerranée, etc.  

Le mont Nebo, un lieu en mémoire de Moïse

D’après les écrits bibliques, après son long périple pour conduire le peuple d’Israël hors d’Égypte et avant de mourir, Moïse voulut contempler la Terre promise. Il monta en haut du Moab, promontoire naturel haut de 800 m. Les fouilles archéologiques montrent que dès le IVe siècle les chrétiens byzantins ont érigé à cet emplacement un sanctuaire en l’hommage du prophète. Le mont Nébo, son nom actuel, est dorénavant un lieu de pèlerinage. Les papes Jean-Paul II et Benoît XVI se sont d’ailleurs rendus sur le Mémorial de Moïse.     

La mer Morte, une eau très salée

Il est inconcevable de voyager en Jordanie sans vous rendre sur les rives de la mer Morte… et ce, pour plusieurs raisons.

  • Cet endroit est le plus bas du globe. En effet, la surface de la mer Morte est située à plus de 400 mètres en dessous du niveau de la mer.
  • Les paysages autour de cette mer intérieure sont fantasmagoriques. L’eau, saturée en sel, est d’un bleu opalin ; le rivage est recouvert de cristaux de sel, d’un blanc éclatant ; les collines désertiques qui surplombent la mer reflètent leur couleur ocre.
  • Du fait de sa salinité, vous pouvez vous y baigner, un quart d’heure, pas plus. Mais vous pouvez difficilement y nager, car la quantité excessive de sel vous fait flotter. En sortant de l’eau, enduisez-vous des boues noires de la mer Morte, réputées bonnes pour la santé.

La vallée de Dana, une immense réserve naturelle

La réserve de Dana, qui s’étend sur des centaines de kilomètres carrés, est un hymne à la nature. C’est ici que vous vivez votre véritable trek en Jordanie. Vous évoluez et crapahutez dans une cathédrale naturelle vous subjuguant à chaque détour. En effet, la vallée, ou wadi, de Dana est constituée de majestueux canyons et défilés qu’une végétation luxuriante vient embellir. Le wadi Ghuweir, incontournable, est l’un des plus beaux. La roche stratifiée et arrondie par l’érosion vous offre un magnifique spectacle de couleurs.

Petra, une merveille nabatéenne

L’ancienne cité nabatéenne est le point d’orgue de votre séjour en Jordanie. Située à environ 250 km au sud d’Amman, sur la route de la soie et des épices, Petra a été fondée au VIIIe siècle avant J.C. par les Édomites, puis occupée par les Nabatéens. Pour y parvenir, vous devez passer par un sîq, passage étroit entre deux parois rocheuses vertigineuses, avant de découvrir, ébahi, les tombes et temples majestueux de style hellénistique taillés dans le grès rose, rouge, vermeille et ocre. Cet ensemble est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Citons les monuments plus remarquables :

  • La Khazneh, le Trésor : cette tombe présente une façade de 43 m de haut tout simplement grandiose, avec colonnes corinthiennes et chapiteaux.
  • Le Deir, le monastère : somptueux oratoire dont la façade mesure 45 m de largeur et 42 m de haut.
  • Les temples de Qasr al-Bint et des Lions ailés.
  • Le théâtre romain aux trois niveaux de gradins.

Le Wadi Rum, un désert au-delà du réel

Pour vous faire une idée du wadi Rum, sachez que ce désert fut le décor naturel de l’épopée Star Wars ! Alternance de sable, de formations de grès et d’arches rocheuses, ce désert est devenu mythique. Ce n’est pas à bord d’un vaisseau spatial que vous vous y déplacez, mais à pied ou à dos de dromadaire en compagnie d’un guide bédouin. Le temps de votre randonnée, vous vivez au rythme de votre hôte, dormant dans des tentes bédouines et déjeunant chez l’habitant. En fin de journée, montez sur un promontoire rocheux et asseyez-vous face à l’ouest. Vous avez droit à l’un de vos plus beaux couchers de soleil.  

Aqaba, une plongée dans la mer Rouge

Votre voyage en Jordanie ne s’achève pas en chaussures de marche, mais en combinaison de plongée. Le golfe d’Aqaba, qui donne accès à la mer Rouge, possède en effet des fonds marins d’une beauté exceptionnelle. Les poissons multicolores se faufilent entre les îlots de corail… ou les épaves militaires comme un tank ou un hélicoptère. Surprenant, mais fascinant !

Avez-vous déjà voyagé à pied en Jordanie ? Quelles sont vos meilleures destinations pour un trek ? Dites-nous tout en commentaires !

Aucun commentaire Faire un commentaire

  • Bonjour,

    J’aime beaucoup votre article, nous avons traversée ma femme et moi la Jordanie en partant du désert rouge de Wadi Rum jusqu’au beau site de Petra, nous avons découvert la réserve de Dana et la mer rouge et c’est sans parler des bivouac sous les étoiles qui fût pour nous un rêve éveillé. Nous revivons d’excellent souvenirs en vous lisant, nous conseillons sans hésiter la Jordanie pour tous ceux qui aime l’aventure et cherche le dépaysement.

    Merci

Laisser un commentaire

Bloqueur de publicité détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité, puis rafraichir la page

Rafraichir la page