Avr
11
2019

Quelles sont les règles à respecter pour visiter l’île de Pâques ?

L’île de Pâques, c’est cette petite île qui appartient au Chili et qui se trouve au milieu de l’océan Pacifique Sud. Cette île est surtout connue pour ses statues géantes et mystérieuses : les moaïs. Depuis quelques années, le tourisme de masse s’est entiché de cette petite île mystérieuse et le gouvernement chilien a décidé, en 2018, de modifier les règles d’accès à l’île.

Iles de Paques

Un contrôle des touristes renforcés sur l’île de Pâques

Le Chili est bien heureux de l’argent que lui rapporte le tourisme chaque année et il a beaucoup fait pour qu’il se développe. Néanmoins, le gouvernement chilien est également très préoccupé par la bonne préservation de son patrimoine naturel et culturel. Voilà pourquoi il a décidé d’augmenter le contrôle des touristes.

Désormais, les touristes ne pourront désormais rester plus que 30 jours maximum sur l’île, au lieu des 90 jours autorisés avant. Surtout, ils auront besoin de justifier d’une réservation dans un hôtel ou d’une invitation par un résident. Pour les touristes étrangers, il sera donc plus facile de passer par une agence qui organise un voyage au Chili avec une étape sur l’île de Pâques.

Protéger les Rapa Nui des conséquences du tourisme de masse

L’île de Pâques est habitée par un peuple appelé les Rapa Nui. S’ils ne se plaignent pas des revenus supplémentaires qu’a apportés le tourisme à leur île, ils ont rapidement alerté le gouvernement chilien sur les conséquences catastrophiques du tourisme pour leur environnement et leur culture. Le gouvernement chilien a donc fini par établir ces nouvelles règles.

Effectivement, l’arrivée massive de touristes ces dernières années avait eu des conséquences négatives pour les Rapa Nui. D’abord, il y a eu une large augmentation du coût de la vie sur l’île. Ensuite, il y a également eu l’appropriation progressive de leur culture que le tourisme a transformée en bien de consommation. Enfin, il y a eu de nombreuses conséquences écologiques.

Protéger l’écosystème de l’île de Pâques

La légende veut que les premiers peuples à avoir vécu sur l’île de Pâques aient disparu après avoir entièrement déboisé la surface de l’île pour construire les Moaï. Aujourd’hui, le tourisme modifie à nouveau profondément les paysages de l’île, ce qui inquiète ses habitants.
Les constructions immobilières se sont multipliées et leurs conséquences sur un territoire aussi minuscule sont très importantes.

Enfin, la taille de l’île ne lui permet pas de gérer la production massive de déchets qu’entraîne le tourisme. L’île de Pâques doit donc, si elle veut survivre, s’intégrer à un mouvement écotouristique. Les touristes qui s’y rendent, quant à eux, doivent avoir à l’esprit que l’île de Pâques est une merveille naturelle fragile que leur plaisir pourrait détruire. Ils doivent donc accepter ces nouvelles règles et respecter l’environnement des Rapa Nui.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité, Veille touristique
Pet Air Travel
Pet Air Travel : Emmenez vos animaux en vacances avec vous et votre famille

Islande
Faire un road trip en Islande : Louer une voiture ou partir avec la sienne ?

Fermer