Mai
21
2014

La marinière, de la Marine au symbole politique

bébé

La marinière est devenue un accessoire de mode et un message politique. On se souvient de la Une du Parisien Magazine en octobre 2012, où Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, posait en marinière. Mais bien avant d’être le symbole du Made in France, ce fameux tricot était une tenue de travail pour les matelots. Retour sur son histoire.

matelot

Le « tricot rayé » de la Marine nationale

Initialement, la marinière était une blouse sans rayures, avec un grand col marin. Ce qu’elle désigne aujourd’hui est un « tricot rayé », apparu au début du XIXème siècle chez les pêcheurs. En 1958, un décret officiel rend obligatoire le port de ce maillot bleu et blanc chez les matelots. L’hypothèse la plus répandue raconte que les rayures permettaient de repérer plus rapidement un marin tombé à la mer. Le nombre de rayures et la largeur qui les sépare sont même imposés. Fabriquée dans les propres ateliers de la Marine nationale, l’authentique marinière comportait 20 rayures blanches et 14 rayures bleues.

Du vêtement militaire à l’accessoire de mode

cocochanel

Au 19ème siècle, de nombreux modélistes reprennent le col marin. Mais c’est Coco Chanel, la créatrice la plus connue de son époque, qui en fait un accessoire de mode durant la Première Guerre mondiale. Habituée des stations balnéaires, elle s’inspire des marins locaux et lance le « style marin » qu’elle porte à Deauville. Ainsi, la marinière marque un virage pour la mode féminine : ce vêtement de travail masculin devient un accessoire de mode chez les bourgeoises. C’est Yves Saint Laurent qui introduit pour la première fois les rayures dans ses collections Haute Couture en 1966. Le tricot est retravaillé et le styliste propose des robes à sequins rayées. La marinière fait aussi partie intégrante de l’univers de Jean-Paul Gauthier, qui durant plusieurs décennies décline les rayures sous toutes ses formes et ses matières dans ses défilés. La marinière est aussi devenue la vedette des photographes de mode : Pablo Picasso, Brigitte Bardot ou encore Sting pose avec le tricot. Dans les années 1990, Karl Lagerfeld revisite régulièrement la marinière, fidèle à l’héritage de la Maison Chanel. Ce dernier sera même à l’origine du maillot officiel de l’équipe de France de football en 2011. Pour les matchs à l’extérieur, il sera blanc à rayures bleues foncées. Très critiqué, le maillot sera abandonné moins d’un an plus tard.

La marinière comme symbole politique

armorlux

Le 19 octobre 2012, le ministre Arnaud Montebourg porte une marinière Armorlux et tient dans ses mains un robot Moulinex sur la couverture du Parisien Magazine. Illustrant un dossier sur le Made in France, cette Une va marquer les esprits des Français. Les marinières sont encore largement fabriquées en France, notamment par les traditionnelles entreprises Saint James, Armor-Lux et Orcival. Ce simple tricot rayé est devenu le symbole du combat pour le Made in France.

[photo1, photo2, photo3, photo4]

Hébergements conseillés lors de votre visite

0_0_29

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Gastronomie et artisanat
La choucroute, la spécialité de l’Alsace

Millau, capitale de la ganterie

Fermer