Fév
13
2015

A la découverte du Kouign Amann

specialité_bretagne

Le Kouign Amann est un gâteau originaire de Douarnenez, dans le département du Finistère, en région Bretagne.

L’histoire du Kouign Amann

Kouign_amann

Le Kouign Amann serait né vers 1860 à la suite d’une pâte à pain râtée. Yves-René Scordia, un boulanger de Douarnenez, aurait ainsi inventé la recette grâce à son erreur. A cette période, on n’utilisait peu la farine contrairement au beurre. Afin de ne pas jeter ses ingrédients, il y ajouta donc du beurre avec du sucre. Pour réussir sa préparation, Yves-René Scordia a fait cuire sa pâte. Le résultat est délicieux.

Après la mort du boulanger, sa femme tente de satisfaire les demandes régulières. Pour aller plus vite, elle remplace la levure de base de son défunt mari par du levain rapide. Le gâteau est apparemment meilleur. Ce dernier devient la spécialité de Douarnenez. Il est très réputé dans la région. Un dicton est affiché sur les patisseries de la ville : « Le fait qui veut, le réussit qui peut ». 15 pâtissiers du coin créent le 16 novembre 1999 l’Association des Artisans Fabriquant le Kouign Amann de Douarnenez. Ils souhaitent préserver et faire connaître la qualité de leur produit.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Kouign Amann

  • En breton, kouign signifie « gâteau », « brioche » et amann veut dire « beurre ».
  • Une variante appelée « beurrée », nappée de caramel croustillant, se trouve à Belle-Isle-en-Mer.
  • Le gâteau devient de plus en plus populaire. On le retrouve au Japon depuis les années 90 et aux États-Unis depuis les années 2000.

La recette du Kouign Amann

Ingrédients pour 8 personnes :
– 250 g de farine de blé
– 200 g de beurre demi-sel
– 200 g de sucre en poudre
– 10 g de levure fraîche de boulanger
– 25 g de beurre
– 10 cl d’eau
– du sel

Première étape

Commencer par préparez la pâte. Dans un récipient, ajouter la levure et 10cl d’eau tiède. Dans un autre récipient, mélanger la farine et le sel. Puis, verser au centre le premier mélange effectué : levure et eau. Travailler la pâte. Une fois souple, laisser lever 3 heures à température ambiante. Pendant ce temps, beurrer un moule.

Deuxième étape

Une fois la pâte triplée de volume, disposer-la sur le plan de travail. Lui donner une forme carrée d’environ 1 cm d’épaisseur. Beurrer le carré obtenu et saupoudrer toute la surface de sucre (environ 3cm d’épaisseur). Replier la pâte en trois. Aplatisser-la ensuite très finement. Replier à nouveau en trois. Etaler-la en lui donnant une forme ronde. Insérer la pâte dans le moule et laisser reposer 30 minutes.

Troisième étape

Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7). Insérer le plat au four et laisser cuire environ 35 minutes. Après 10 minutes de cuisson, ajouter sur le gâteau le beurre qui a fondu pendant la cuisson. Répéter cette action toutes les 5 minutes. Laisser reposer à nouveau 15 minutes puis le démouler. Saupoudrer de 3 cuillères à soupe de sucre. Servir le kouign-aman tiède.

[Photo 1, Photo 2]

Hébergements conseillés lors de votre visite

0_0_29

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Gastronomie et artisanat
Le parapluie, une histoire d’ Au(rillac )

A la découverte de la bêtise de Cambrai

Fermer