Juin
5
2013

Tu sais que tu viens de la Moselle quand

moselle

Si vous ĂŞtes fier d’avoir 2 jours fĂ©riĂ©s de plus que le reste de la France et quand ça pue, vous dites que « ça schmek », ça veut dire que vous habitez en Moselle. On s’est inspirĂ© de « Tu sais que tu viens de … quand » pour Ă©crire le portait d’un Mosellans.

Le Mosellans se sent Ă  100% français, mĂŞme s’il connaĂ®t de nombreuses expressions de chez lui. Il ferme la lumière mais ne l’Ă©teint pas. Il ne dit pas « moineau » mais « Spatz » et prononce le « T » de « vingt » (parce que le « vin » ça se boit ce n’est pas un nombre). Ce citadin dit « comment qu’c’est? » et pas « comment tu vas? » et il spritze du lave-vitre pour laver tes carreaux.

Il met des déterminants devant les prénoms des gens et a déjà mangé des « Knepp ». Cet urbain qui « clanche » la porte a déjà fait un « flo » avec ses lacets. Celui qui mange « entre midi » et non « entre midi et 13 heures » aime savourer des « Spritz ».

Il sait ce que veut dire « narreux ». Le Mosellans a dĂ©jĂ  dit qu’une personne est une ‘quetsche’. Lorsqu’il croise quelqu’un de chauve, il dĂ©clare que cette personne est tout « klatz ».

Quand il était petit, il devait mettre ses « schlapp » pour ne pas salir ses chaussettes. Et le Saint-Nicolas venait dans sa salle de classe en primaire. Le Père Noël aussi passait de temps en temps.

Si cet article vous a donnĂ© envie, n’hĂ©sitez pas Ă  visiter la Moselle.

En bonus

Tu sais que tu viens de la Moselle quand tu dis que tu « fais bleu » et pas que « tu sèches les cours ».

[Photo]

Hébergements conseillés lors de votre visite

0_0_57

Laisser un commentaire