Avr
11
2019

Bijouterie, joaillerie et pierres précieuses : découvrez la tradition lapidaire du Jura

Le métier de lapidaire est un métier d’art ancestral qui consiste à tailler les pierres précieuses qui viendront orner les plus beaux bijoux. C’est un travail de précision et une activité prestigieuse qui existe depuis des siècles. En France, c’est la région du Jura qui est reconnue comme le lieu historique de cette profession. Lors d’un voyage dans la région, il est tout à fait possible de découvrir les origines de cet artisanat fascinant.

Bijouterie, joaillerie

Le Jura et les lapidaires du Moyen-Âge

Si la région du Jura a pu assister à un tel développement des lapidaires, c’est essentiellement grâce à sa proximité avec la Suisse. Alors que ce métier d’art se développait au Moyen-Âge, le royaume de Suisse était particulièrement investi dans la commercialisation, l’importation et l’exportation des pierres précieuses. Évidemment, cela a stimulé l’apparition de lapidaires.

En fait, les habitants du Jura ont rapidement pu profiter de cette occasion pour gagner plus d’argent. Il n’était pas rare que les membres d’une famille taillent des pierres précieuses sur leur temps libre, en plus de leur travail habituel, pour gagner un peu d’argent. De plus, la région étant montagneuse et les cours d’eau nombreux, cela permettait d’actionner facilement les roues à aubes et d’alimenter tout un engrenage de pièces qui permettaient de polir les pierres.

La tradition des bijoutiers et des joailliers du Jura aujourd’hui

Aujourd’hui encore, la tradition des lapidaires est très présente dans le Jura. Elle n’a pas seulement laissé une empreinte durable. La joaillerie a, aujourd’hui encore, une place importante dans la culture et l’économie de la région. En vous rendant dans la bijouterie Trabbia Vuillermoz, vous pourrez découvrir l’étendue extraordinaire de ce savoir-faire et de ces traditions.

Mieux encore, cette bijouterie-joaillerie dispose de son propre atelier de création et de réparation où officient encore certains des meilleurs lapidaires de la région. Vous pourrez donc profiter de votre présence pour commander un bijou unique et emporter avec vous en souvenir des siècles de savoir-faire régionaux et locaux.

Enfin, la bijouterie-joaillerie Trabbia Vuillermoz accueille aussi le fameux musée de la pierre et du lapidaire. Tous les curieux ou les passionnés qui se sont un jour intéressés au monde de la joaillerie et des lapidaires ont souhaité y faire un tour. Vous pourrez y découvrir toute l’histoire de ce métier d’art et son lien profond avec la région du Jura dans laquelle il s’est tant développé.

En quoi consiste le travail du lapidaire ?

Le travail du lapidaire consiste à révéler toute la beauté et la valeur d’une pierre précieuse en la taillant. En général, le lapidaire ne s’occupe pas lui-même de l’achat des pierres brutes. Cette étape est souvent confiée à un autre type de professionnel. En revanche, un bon lapidaire peut immédiatement reconnaître la valeur d’une pierre précieuse brute, sans même avoir besoin de la tailler.

La taille d’une pierre est un travail de grande précision qui se déroule en plusieurs étapes bien précises. De nombreux outils interviennent dans le processus, notamment différentes meules pour permettre une plus ou moins grande précision avec des lames plus ou moins abrasives. Chaque mouvement du lapidaire va façonner la pierre et augmenter considérablement sa valeur.

Effectivement, une pierre brute n’a de valeur qu’en prévision de la beauté que le lapidaire arrivera à révéler. Pour cela, il procède toujours par étapes afin de travailler la pierre. D’abord, il va tailler, puis polir la face supérieure de la pierre. C’est cette taille qui permettra à la lumière d’entrer dans la pierre. Ensuite, il taillera la partie inférieure qui permettra de refléter la lumière. Ce sont donc les tailles et leur qualité qui rendront une pierre brillante et précieuse.

Des centaines de pierres précieuses différentes

Ce qu’il y a de fascinant à découvrir dans cette tradition des lapidaires du Jura, c’est la complexité du monde des pierres précieuses et l’impact immense que les lapidaires ont sur lui. Si les minéraux bruts sont beaux et ont de la valeur en eux-mêmes, c’est l’action du lapidaire qui va en faire les pierres précieuses que nous connaissons tous.

Pour cela, le lapidaire pour opter pour de nombreuses tailles différentes. Selon la forme qu’il donnera à la pierre, il modifiera son utilisation, sa brillance, et même parfois le nom qu’on lui donnera. Le lapidaire doit donc avoir une connaissance encyclopédique des différents minéraux qu’il taille pour s’assurer de ne jamais gâcher le potentiel de la pierre qu’il taille.

Néanmoins, il n’y a qu’une seule pierre dont le lapidaire ne s’occupe jamais : le diamant. Celle-ci est systématiquement laissée à celui que l’on appelle un diamantaire. C’est la dureté du diamant qui explique cette distinction. Elle impose au diamantaire un équipement assez différent de celui du lapidaire. Pour autant, les lapidaires qui disposent du savoir-faire et de l’équipement nécessaire pour tailler les diamants sont très nombreux.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Gastronomie et artisanat, Veille touristique
Copa America
La Copa America 2020 sera-t-elle une bonne occasion pour voyager en Argentine ?

Iles de Paques
Quelles sont les règles à respecter pour visiter l’île de Pâques ?

Fermer