Déc
11
2012

Tu sais que tu viens de Nice quand

Si vous traversez où vous voulez, quand vous voulez et comme vous voulez ou si vous vous énervez au volant quand les gens traversent où ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent, ça veut dire que vous venez de Nice. On s’est inspiré du célèbre « tu sais que tu viens de … lorsque … » pour réaliser le portrait d’un Niçois.

Lorsque l’on pense à Nice, on s’imagine tout de suite le bord de mer, la plage, les palmiers et la promenade des Anglais. Pourtant le Niçois ne va presque jamais à la plage de Nice, il préfère se rendre à Antibes ou Villefranche. Mais lorsqu’il s’y rend, il bouge sa serviette pour la mettre près du mur à 16h et rigole en regardant les touristes 5 minutes plus tard.

Contrairement aux vacanciers, le Niçois ne prend pas l’ascenseur pour monter au château et sait qu’il n’y a pas de riz dans la salade niçoise. Il connaît l’homme à la tête carrée et a déjà testé un parfum de glace bizarre chez Fenochio. Il est aussi obstiné. Lorsqu’il voit afficher « complet » au parking Corvesy, il y va quand même, car il y a toujours des places. Cet habitant de Nice, qui a déjà écouté kiss fm, sait que l’Ariane n’est pas une fusée.

Tu vas prendre une rouste

L’Azuréen a déjà supporté les travaux du tram. Mais ce qui le tracassait le plus, c’est lorsque sa mère lui disait « Tu vas prendre une rouste ». Sinon, il a déjà entendu quelqu’un lui dire « mais va te jeter dans le paillon toi ». Pour lui, la Baie des Anges, ce n’est pas en Californie, et la Californie ce n’est pas en Amérique. D’ailleurs, il a déjà passé un aprem à traîner à Nice Etoile (à ne pas confondre avec le Hollywood Walk of Fame, où se trouvent les étoiles d’Hollywood).

Le Niçois déprime au moindre nuage blanc au dessus de ta tête et a déjà vu Jean Medecin avec des arbres. Gamin, il s’est déjà rendu sur les hauteurs de Cimiez le 1er mai en costume traditionnel et jouait au pilou dans les cours de recré ou sur la prom. Des fois, il lui monte « la boufaillisse ».

Ce citadin sait que des filles dans un abrisbus à 2h du mat’ n’attendent pas un bus et que les femmes qui traînent à 2 h du mat’ sur la Californie ne sont pas des femmes… Le samedi soir soir, il cherche une place pendant une heure pour finalement aller au parking. Le Niçois sait qu’il y a des gens qui sont un peu « fada », qu’il peut croiser des gabians sur la plage, qu’il connait personnellement un ou deux « pébrons », et que sur les tables du tapas, ça « pègue » un peu.

En bonus :

Tu sais que tu viens de Nice lorsque tu corriges les Parisiens qui disent « pain » bagna et lorsque tu sais ce que c’est qu’une ratapignata.

Si vous n’êtes pas de Nice, vous pouvez toujours visiter la ville.

[Photo]

Hébergements conseillés lors de votre visite

43.695949_7.271413_

1 commentaire Faire un commentaire

  • Ah la promenade des anglais, la salade niçoise, la mer, la plage, les boutiques… J’y suis allée quelques fois à Nice, mais c’est surtout l’arrière pays qui me plaît. Nice, Cannes et toutes ces villes touristiques, sont bien trop bondées pour moi. Mais j’avoue que hors saison, ces promenades et son air marin m’enchantent !

Partages de l'article sur le web

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Visiter Cagliari à l’occasion d’une croisière

Tu sais que tu viens de Toulon quand

Fermer