Jan
23
2013

Tu sais que tu viens de Besançon quand

besançon

Si vous aussi, vous voyez le soleil qu’une fois par an ou si vous avez déjà parié au tiercé de cochons, ça veut dire que vous venez de Besançon. On s’est inspiré du « Tu sais que tu viens de … quand » pour réaliser le portrait d’un Bisontin.

Le Bisontin dit « je vais chercher la pelle à ch’nis », et boit du Pont, et pas du Ricard. Son aliment préféré, c’est la patate. Il aime aussi déguster un délicieux roestis-saucisse-salade ou manger de la cancoillotte (fromage). Il lui arrive de boire l’apéro le dimanche midi et aussi les autres jours de la semaine. D’ailleurs, pour lui, la gentiane et l’absinthe devraient être sacrées boissons nationales.

Ce Franc-Comtois skie à Méta et aux Clochettes et ne peux se faire à l’idée que les cloches des vaches dérangent certains. Il sait ce que sont un épandeur (machine agricole) et une autochargeuse (machine agricole).

Il traite ses potes de « Beuillots » ou de « Daubots » ou même de « Viôsses » et sait ce qu’est « le Méton » (l’étape entre le lait et la cancoillotte). Il est fier que Jules César, en personne, ait parlé de la Franche-Comté dans ses récits de guerre.

L’hiver sans fin mais avec soif

Pour lui, l’hiver dure de novembre à mai et durant l’été, il se baigne au lac de Malbuisson (un sudiste serait glacé jusqu’aux os). Il joue au foot en short par -15° et l’été, même si il fait 10°, il boit un coup en terrasse. Il tire la soupe avec un « pochon » et estime que le cornet est un sac en plastique avant d’être un instrument de musique ou un biscuit pour glaces.

Il sait qu’il peut faire facilement 25 km en « bagnole » sans voir un seul patelin.

Si vous n’êtes pas de Besançon, vous pouvez toujours visiter la ville.

En bonus

Tu sais que tu viens de Besançon quand l’expression « Tu as meilleur temps » (tu ferais mieux), ne te choque pas et quand tu mets des articles devant les prénoms : « Le François, La Cécile… ».

[Photo ]

Hébergements conseillés lors de votre visite

47.24306_6.02194_

10 commentaires Faire un commentaire

  • A vrai dire je n’ai jamais vraiment entendu de bisontin mettre des « le » ou « la » devant les prénoms. ça vient plutôt de la campagne ce genre de tic du langage. Je suis bisontine et je ne connais pas le mot « viosse ». J’aime pas la cancoillotte et je ne savais pas que Jules César avait parlé de ma ville. Par contre je suis fière que Thiéfaine soit du coin.^^

    • Le Thiéfaine ,ilest de Dole,c’est aussi loin que les campagnes ou l’on met un « le » devant les prénoms.

  • Pas très flatteur pour la ville de Besançon… Avez-vous visité le coin à part ça ?

    • C’est un article ironique 🙂

  • Article très peu flatteur pour un ville pourtant magnifique. Je ne suis pas Bisontine, arrivée pour le travail dans cette ville depuis 5 ans et j’adhère à fond. La région est très belle et quant à cette histoire de soleil c’est faux, tiens d’ailleurs aujourd’hui ciel bleu et soleil…
    L’auteur de l’article, qui ne signe pas, est un frustrée de premier ordre qui n’est jamais sorti de chez lui et se permet de critiquer ce qu’il ne connait pas!

    • Personne n’est frustré chez nous. Nous avions déjà écrit un article disant qu’il fallait visiter Besançon : http://blog.infotourisme.net/voyage-dans-le-doubs/
      On le dit et le répète, il ne faut pas prendre ce genre d’article au premier degré, mais plutôt au 30e 🙂

      • Dans 5 mn vous allez nous dire que vous avez des amis bisontins .

  • très bon article, comme toute la série « tu sais que tu viens de quand »… je lis tous les articles du blog et je ne l’ai pas trouvé pire qu’un autre!!!! c’est certain qu’ils sont à prendre au 30° degré…mais c’est ça qui est bon!!!! 🙂

  • Ah, portrait incomplet des charmes bisontins, vous n’évoquez pas l’esprit d’équipe qui règne! Ici, pas besoin de champs pour élever des moutons dans les préceptes de notre fraternitude (un art développé avec rigueur par l’exercice constant du commérage). Ca prend du temps, mais on en a, plein, du coup on se trouve une victime expiatoire, et hop on se régale! « TOUS CONTRE UN » Tous ensemble! Tous ensemble! ouais! ouais!

  • Bonsoir, Je sais que je viens de Besançon et j’aime la gare Viotte.L’humour franc-comtois est parfois rugueux à l’image du climat évidemment on ne se blesse pas que sur les champs de batailles.Certaines recettes franc-comtoises n’ont pas leur pareilles : la galette franc-comtoise ce gâteau si simple mais si onctueux. J’aime la cité franc-comtoise de Besançon comme la campagne franc-comtoise et ceci en toutes saisons endroits où les palettes de couleurs donnent tout leur éclat…

Partages de l'article sur le web

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Concours : Gagnez une nuit d’hôtel à Nantes à 150 €

Tu sais que tu viens de Tarbes quand

Fermer