Mai
14
2018

Tourisme durable : les poumons verts de la planète par TravelBird

Dans un contexte où l’avenir est repensé en faveur du Développement Durable et pour une agriculture plus seine, les prises de conscience liées aux impacts du tourisme sur le plan international ont favorisé l’émergence d’acteurs, engagés à rendre leurs territoires plus nobles. Selon le palmarès des villes les plus vertes, édité par TravelBird, une agence de voyages créative, les villes de Prague et de Reykjavik semblent d’ailleurs aujourd’hui s’imposer comme des références en la matière.

parc de Stromovka Prague

Avec ses 59 hectares de verdure et de calme, le parc de Stromovka est le principal espace vert de la ville de Prague, symbole du tourisme durable prôné par la ville.

A l’orée de la mise en œuvre de l’accord de Paris signé par 97 pays et qui mobilisera l’ensemble des signataires en décembre prochain en Pologne durant la COP24, pour traduire les promesses en actes, bon nombre de grandes villes semblent déjà avoir assimilé depuis longtemps l’importance d’une alternative plus durable. A l’image de Londres ou Florence interdisant l’accès du centre-ville aux voitures, en passant par Zurich et son système de gestion des déchets efficient, ou encore Hambourg, 100% indépendant en énergie renouvelable grâce à son parc éolien, d’autres villes ont opté pour une politique favorisant le développement d’espaces verts, comme en témoigne le palmarès des villes les plus vertes. En effet, selon l’étude menée par le site de voyage TravelBird qui repose sur trois critères quantitatifs, à savoir la présence d’espaces naturels, les espaces cultivés par l’homme et les productions alimentaires, l’analyse met en exergue la surface d’espaces verts au m² par habitant.

​Prague et Reykjavik les plus vertueux

​Parmi les 50 villes étudiées, Reykjavik arrive notamment en tête de classement avec près de 410,84 m² d’espaces verts par habitant, dont la moitié rien qu’en réserves naturelles. Précurseur en la matière, il faut dire que la ville est assurément tournée depuis les années 80 vers une politique plus écologique, axée sur la sauvegarde de son patrimoine naturel. Une politique globale, associée à une consommation d’énergie entièrement renouvelable et un réseau de transport fonctionnant uniquement à l’hydrogène, qui confère aujourd’hui à la capitale islandaise une qualité d’air et de vie exceptionnelle pour ses habitants. Autre résultat tout aussi probant inscrit au palmarès, si l’on compare cette fois le pourcentage d’espaces verts selon la superficie de la ville, c’est celui de la capitale Tchèque, Prague, qui se positionne actuellement sur la plus haute marche du podium avec plus de 56% de zones vertes. Une ville propice pour tous les voyageurs soucieux de l’environnement ou désireux de se ressourcer, que l’on peut retrouver dans les offres de séjours de TravelBird.

Infographie entre les 3 plus grandes communes de France et Prague, selon le pourcentage d’espaces verts sur la superficie totale de la ville :

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Conseil voyage
Ce qu’il se passe à Las Vegas

envol educatif
Passer un été productif en colonie de vacances

Fermer