Juin
16
2014

Top 10 des micro-nations insolites dans le monde

monde

Selon la définition, une micro-nation est une entité qui n’est pas formellement reconnue comme telle par des nations officielles. Pour ce nouveau top 10, on part à la rencontre de ces territoires totalement insolites.

1 – Dominion du Melchizedek

Dominion_de_Melchizedek

Créée en 1986, le Dominion du Melchizedek a pour objectif de faciliter le blanchiment d’argent à grande échelle. Située sur l’île de Taongi, dans l’archipel des Marshall, cette micro-nation élit même un président. A noter que ce territoire prétend aussi que Jérusalem est sa « patrie ». Alors si vous avez un peu d’argent à blanchir, n’hésitez pas à contacter Mark Logan Pedley, l’un des créateurs de cette micro-nation.

2 – Elleore

Elleore-Flag

Des professeurs qui achètent une île et qui proclament ironiquement son indépendance. On croit rêver. Pourtant c’est vrai. Certains profs de Copenhague, qui ont le sens de l’humour (oui, ça existe !), ont choisi ce petit territoire situé dans le fjord de Roskilde, au Danemark, en 1944. De nombreuses traditions ont été créées depuis, comme l’interdiction du roman Robinson Crusoé. Cette île reste inoccupée toute l’année, sauf pendant 1 semaine. Depuis 2003, le souverain de cette micro-nation s’appelle Leo III.

3 – Principauté de Hutt River

Hutt_River_drapeau

Après s’être offusqué contre une loi qui prévoit des quotas agricoles, un fermier australien a décidé de déclarer l’indépendance de son territoire. En 1970, il proclame ainsi la Principauté de la province de Hutt River, qui deviendra la Principauté de Hutt River, en 2005. Chaque année, des milliers de touristes visitent ce petit bout de territoire situé en Australie. Désormais la Principauté émet des timbres, des monnaies et même des passeports !

4- République d’Uzupis

1280px-Lithuania_Vilnius_Užupis_sign

En 1990, après l’indépendance de la Lituanie, des habitants du quartier d’Uzupis dans la capitale, Vilinus, décidèrent de proclamer l’indépendance du quartier. La Constitution comprend 41 points, parmi lesquels « Le chien a le droit d’être chien », « L’Homme a le droit de douter, mais ce n’est pas obligé » ou encore « L’Homme a le droit d’être heureux ». Rien ne dit que l’Homme n’a pas le droit d’inventer des pays surprenants.

5 – Other World Kingdom

Other_World_Kingdom_flag

Un territoire où la femme est reine. Certaines d’entre-vous en rêvent. Other World Kingdom, l’a fait. Avant de continuer, il faut dire que cette micro-nation est vraiment très particulière. En effet, Other World Kingdom prône le BDSM et surtout la domination totale de la femme sur l’homme. C’est dans un château en République Tchèque qu’OWK a été fondé, en 1996. Pour devenir citoyenne, une femme doit, notamment, être propriétaire d’un esclave mâle. A noter qu’Other World Kingdom dispose de sa propre monnaie, d’un drapeau ou encore d’un hymne. On en connaît pas réellement le nombre d’habitants de cette micro-nation.

6 – Whangamomona

Republic_of_Whangamomona_Seal

C’est en 1989, après une réforme administrative qui divise son territoire en deux, que la commune de Whangamomona (Nouvelle-Zélande) a décidé de proclamer son indépendance. C’est là-bas que se déroule le « Republic Day » avec notamment, le lancer de bottes en caoutchouc. Entre 1999 et 2001, une chèvre a même été élue à la tête de l’Etat. C’est dire le sérieux de cette micro-nation.

7 – Austenasia

Flag_of_Austenasia

En 2008, 3 propriétés privées se déclarent indépendantes dans le sud de Londres (Angleterre), sans réel motif. Cet empire est une monarchie constitutionnelle, avec un empereur comme chef de l’État et un Premier ministre à la tête du gouvernement. Le gouvernement anglais ne l’a toujours pas reconnu et risque de le faire jamais.

8 – Hajdučka Republika Mijata Tomića

Mijat_Tomic

C’est au milieu du parc naturel de Blidinje, à l’ouest de l’Herzégovine que l’on retrouve la micro-nation Hajdučka Republika Mijata Tomića. Selon le fondateur et seul souverain, Vinko Vukoja Lastvić, il faut travailler sur la résolution des problèmes d’alimentation électrique de son territoire. En 2002, il fonde ainsi cette micro-nation.

9 – Kugelmugel

Ortstafel_Kugelmugel_1_VLM

Tout a commencé dans une maison-boule à Katzelsdorf, en Basse-Autrichen en 1971. Cette année-là, Edwin Lipburger ne parvient pas à justifier aux autorités du pays que sa construction est stable et conforme au code de l’architecture. Il est condamné pour usurpation de pouvoir à dix semaines de prison. Cinq ans plus tard, il décide de déclarer l’indépendance de la République de Kugelmugel qui n’est toujours pas reconnue.

10 – Principauté de Wy

Molossia_-_Customs_post

Entre 1993 et 2004, un long conflit à opposer Paul Delprat avec le conseil municipal de Mosman, (Australie) à cause d’une voie privée. En 2004, celui qui est devenu le prince de Wy fait une déclaration d’indépendance au maire de Mosman. Il proclame les 700 m² de sa résidence.

Et vous connaissez-vous d’autres micro-nations insolites ?

[Photo 1, photo 2, photo 3, photo 4, photo 5, photo 6, photo 7, photo 8, photo 9, photo 10, photo 11]

3 commentaires Faire un commentaire

  • Incroyables ces nations ! J’avais aussi entendu parlé d’un américain ayant acheté une plateforme pétrolière et qui avait déclaré l’indépendance de celle-ci peu après :p

  • C’est dingue ces trucs. Je n’en connais pas une seule !
    Une chêvre à la tête de l’Etat de Whangamomona ? Pas besoin d’être une micro-nation pour ça…

  • Il y a aussi seborga, l’empire aericain, sealand, Molossia, saugais, le liberland, arbezie, le royaume du Soudan du nord.

Laisser un commentaire

Bons plans



Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Top voyage
Top 10 des plus grands stades de football

Top 10 des villes et leurs homonymes

Fermer