Juil
21
2014

Top 10 des îles les plus effrayantes du monde

hashima

Les îles ne sont pas toutes paradisiaques. Envahies de serpents, théâtre d’essais bactériologiques ou encore ancien hôpital psychiatrique… ces îles sont loin d’être reposantes. On revient sur les 10 îles les plus angoissantes du monde.

Découvrez les îles les plus effrayantes du monde en images avec notre tableau Pinterest !

10- L’île de Miyakejima au Japon

japon

L’île de Miyakejima est une île volcanique de l’archipel d’Izu, au large de Tokyo (Japon). L’île doit régulièrement faire face à des éruptions volcaniques ainsi qu’à des rejets de gaz sulfureux, à tel point que l’air y est quasiment irrespirable. Le 1er septembre 2000, les autorités japonaises décident de faire évacuer toute l’île à l’approche d’une virulente éruption du volcan du Mont Oyama. Son accès sera interdit pendant près de 5 ans. Les anciens habitants sont aujourd’hui revenus sur MiyaKelima, mais sont contraints de porter un masque en permanence.

9- L’île de Queimada Grande au Brésil

serpent

Son surnom est « l’Île aux Serpents ». Située au large de l’État de Sao Paulo (Brésil), son accès est strictement réservé aux scientifiques brésiliens. Elle est connue comme étant le lieu abritant la population de serpents la plus dense de la planète (de 1 à 5 au m²). Les 23 hectares sont envahis d’une seule espèce : les bothrops insularis, dont le venin est 5 fois plus puissant que celui de leurs cousins continentaux. On en retrouve de partout : dans les arbres, sur la plage, au sommet de la montagne et même dans l’ancien phare.

8- Great Isaac Cay aux Bahamas

cat

Dans les années 1850, deux gardiens décident de s’installer sur le petit îlot de Great Isaac. Un phare est érigé en 1852 afin d’orienter les bateaux naviguant à l’intérieur du triangle des Bermudes. Pendant plus de 100 ans, des gardiens se relaient pour assurer l’entretien du phare. Mais en 1969, les deux employés alors en service disparaissent subitement. Bien qu’on ignore ce qu’il s’est réellement passé, les 2 hommes ont sûrement été victime d’un ouragan. La légende raconte qu’un navire s’y serait échoué au 19e siècle et que seul un enfant y aurait survécu. Sa mère, la « Grey Lady » hanterait l’île les soirs de pleine lune.

7- L’île des poupées au Mexique

poupées

L’histoire de cette île surréaliste commence dans les années 1950. Un certain Don Julian Santana Barrera quitte tout pour s’installer en autarcie sur cette charmante île. Il est persuadé qu’une jeune fille noyée dans le canal hante les lieux. Pour aider le fantôme de la fillette, l’homme décide de collecter des milliers de poupées abandonnées et de les accrocher un peu partout sur l’île. Il en viendra même à faire du troc avec les habitants des alentours en échangeant les poupées contre des légumes qu’il cultivait. En 2001, Don Julian meurt noyé au même endroit que la fillette. Au fil des années, les poupées se sont décomposées, leur donnant un aspect effrayant. L’île des poupées est l’exception de ce top : aujourd’hui, elle est devenue une sorte d’attraction glauque, ou une vingtaine d’aventuriers s’y rendent quotidiennement en gondoles.

6- L’île Gruinard en Écosse

scotland

La petite île de Gruinard fait partie des îles Britanniques, située sur la côte ouest de l’Écosse. En 1942, l’armée britannique utilise cette île comme lieu de test en vue d’une guerre bactériologique. Une bombe porteuse de la maladie du charbon y est larguée, recouvrant entièrement l’île. Le but était de voir comment réagissait le troupeau de moutons rassemblés pour la circonstance. A la fin de l’expérience, tous les sujets ont été tués, et le test est jugé concluant. Afin d’éviter la contamination du reste de l’Écosse, l’île est placée sous quarantaine jusqu’en 1986.Elle est rouverte au public en 1990, après un gigantesque chantier de décontamination au formol.

5- L’île de Clipperton en France

clipp

C’est l’histoire des célèbres « Oubliés de Clipperton ». L’île de Clipperton est une possession française située dans l’océan Pacifique. A partir de 1897, l’ « île de la Passion » est annexée par le Mexique, qui veut profiter de l’exploitation du guano, une sorte d’engrais. L’île devient complètement dépendante des ravitaillements de la marine mexicaine. Mais en 1914, la révolution mexicaine empêche les bateaux d’approvisionner l’île. La centaine de soldats, femmes et enfants présents sur l’île depuis 1906 sont oubliés par le gouvernement. En 1915, un bateau américain accoste sur l’île de Clipperton. La plupart des habitants étaient morts, principalement de carences. Les survivants ont alors voulu quitter l’île, mais le gouverneur mexicain s’y opposa. En 1917, un des survivants, Victoriano Alvarez, se proclame roi. Mais son règne tyrannique est de courte durée : il est assassiné par une survivante. Le lendemain de sa mort, un nouveau navire américain débarque sur l’île afin de vérifier que les Allemands n’y sont pas installés. Ils découvrent les 11 derniers survivants, 4 femmes et 7 enfants. Jugées pour leur crime, les femmes ont été acquittées et rapatriées au Mexique.

4- L’île de Ramree en Birmanie

ramree

Située dans le golfe du Bengale, l’île de Ramree est inscrite au Guiness des records comme étant le théâtre du plus grand massacre d’êtres humains par des animaux. L’histoire se déroule en février 1945, durant la Seconde guerre mondiale. Fuyant l’armée britannique, 1.000 soldats japonais sont contraints de se replier vers l’est de l’île en traversant des mangroves. Mais seule une vingtaine de soldats seront retrouvés en vie le lendemain. Tous les autres japonais ont été dévorés par des crocodiles.

3- L’île de Poveglia en Italie

ile

Durant l’époque romaine, au Moyen Âge et à la Renaissance, l’île de Peveglia, située dans la lagune de Venise (Italie), est utilisée comme lieu d’isolement des victimes de la peste. Près de 160.000 malades y auraient été enterrés dans des fosses et brûlés vives. Pour parfaire la réputation déjà macabre de l’île, un hôpital psychiatrique s’y installe en 1922. Les patients affirmaient voir les fantômes victimes de la peste. On raconte que le médecin chargé d’étudier ces phénomènes en fut lui-même victime et finit par se suicider en se jetant du clocher de l’hôpital. Dans les années 1960, l’État se débarrasse de l’île. De nombreux propriétaires se succèderont, à cause de ces phénomènes étranges. L’hôpital est aujourd’hui à l’abandon, tout comme l’île, qui est interdite au public.

2- L’île de North Sentinel en Inde

adamanais

Le golfe du Bengale abrite une autre île un peu particulière. Elle fait partie des derniers territoires isolés de la civilisation moderne. Officiellement administrée par l’Inde, l’île est en réalité contrôlée par une tribu autochtone nommée « les Sentinelles ». Sa population est estimée entre 50 et 200 personnes. La tribu attaque tout ceux qui s’approchent de son île. Les braconniers sont une source de microbes dangereux pour les Sentinelles. Deux pêcheurs ont ainsi été tués en 2006.

1- L’île d’Hashima au Japon

hashima

On a récemment entendu parler d’Hashima après qu’un employé de chez Google soit venu cartographier l’île abandonnée. Avant d’être le décor de certaines scènes d’Inception et du dernier James Bond (Skyfall), l’île a été pendant longtemps l’endroit le plus densément peuplé du monde. Au début du 19e siècle, d’immenses constructions sont érigées afin d’exploiter cette mine de houille. Durant la Seconde Guerre mondial, 800 prisonniers coréens sont envoyés sur l’île par les troupes japonnaises. Plus d’une centaine de coréens y perdront la vie. Après la guerre, l’île est à son apogée, et sa population est de 5.300 habitants pour 6,3 hectares. Mais le pétrole vient à remplacer le charbon au cours des années 1970. Le dernier habitant quitte l’île en 1974. Hashima est aujourd’hui une île fantôme, où la nature reprend peu à peu le dessus.

[photo1, photo2, photo3, photo4, photo5, photo6, photo7, photo8, photo9, photo10, photo11]

2 commentaires Faire un commentaire

  • Y’a certains endroits qui font vraiment peur…
    Les 2 îles remplies de serpents (jusqu’à 5 au m carré ! Tu peux à peine marcher sans mettre le pied sur un serpent ou en avoir un au-dessus de ta tête sur une branche en gros) et de crocodiles donnent des frissons !

  • L’isla de las muñecas n’est pas encore trop touristique. Il faut 2-3 heures de gondole pour y aller, et c’est assez loin de canaux touristiques de Xochilmilco.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Top voyage
Top 10 des plus beaux stades de football en France

Top 10 des interdictions insolites dans le monde

Fermer