Mai
22
2020

Perdre une entreprise à cause du coronavirus, le témoignage de Thibaut

Mon parcours professionnel est presque sans faute.

Après avoir monté un site touristique possédant un concept efficace basé sur la ville de Lisbonne avec Bonjour Lisbonne, je me suis exporté hors des frontières de la ville pour conquérir d’autres territoires (notamment Rome avec Bonjour Rome).

Le principe est simple :
Acquérir le plus de trafic possible de voyageurs francophones sur mes sites dédiés à des villes très touristiques, et leur proposer des produits et services pour leur séjour.

Grâce à mes efforts et quelques techniques de référencement que je détaillerai plus bas, j’ai rapidement pu prendre l’avantage sur mes concurrents et faire prospérer mon business.

Malheureusement, une erreur stratégique et une crise épidémique inattendue ont fait passer mon entreprise du succès à la faillite en quelques semaines seulement.

Comment suis-je passé d’un blog à succès à un blog ne générant presque plus aucune visite ? Quelles ont été mes erreurs ? Comment la pandémie actuelle a-t-elle réussi à anéantir presque cinq ans d’efforts ?

Aujourd’hui, je vous présente en détail mon parcours.

L’état actuel des choses

La pandémie actuelle a frappé de plein fouet l’Europe entière.

Le marché du tourisme européen est complètement mort. En effet, pour éviter la propagation du virus, les pays ont dû fermer la totalité de leurs services touristiques.

De nombreux lieux tels que les musées, basiliques, les restaurants ou les bars sont maintenant à l’arrêt total.

Les touristes, qui étaient l’intégralité de ma clientèle, ont tous annulé leurs vacances.

Je me retrouve sans aucun revenu.

Par la force des choses, mes partenaires ne peuvent plus régler les sommes qu’ils me versent en temps normal.

Reatrd de paiement

Du coup, j’ai dû me séparer de bon nombre de collaborateurs que je payais jusqu’à maintenant.

Mais pour que mes sites puissent survivre, je dois continuer à payer les frais qui leur sont liés et entretenir leur référencement pour que ceux-ci ne perde pas trop de place dans le classement Google.

J’ai aussi arrêté de me verser un salaire ce qui rend la gestion de mes dépenses personnelles très difficiles.

Ne touchant plus aucun revenu, et ayant toujours des dépenses, mon entreprise est au bord de la faillite.

A titre personnel, je vais emprunter de l’argent à des proches pour tenir sur la durée.

Si la pandémie était inévitable, la faillite aurait pu être évitée si je n’avais pas commis une simple petite erreur de jugement.

Mon erreur stratégique

Fin 2019, fort de mon succès avec mon site touristique consacré à la ville de Rome, je souhaite voir les choses en plus grand.

En effet, celui-ci me ramène plus de 50 000 visiteurs dès la première année.

Rome

C’est pourquoi début 2020, je décide de placer toutes mes économies dans le projet.

J’engage de nombreuses personnes pour s’occuper des différentes affiliations et partenariats à effectuer sur Rome.

Une autre équipe aura quant à elle en charge la gestion du site, des mails etc.

Enfin, un dernier groupe de collaborateurs devra effectuer les visites touristiques sur place.

De mon côté, je démarche des agences de communication pour pouvoir rapidement faire connaître ce blog à un nombre plus important de visiteurs.

Si en janvier tout tourne à merveille, quelques semaines plus tard avec l’arrivée de la pandémie le site s’écroule complètement.

Mon erreur a été de vouloir aller beaucoup trop vite dans la conquête de Rome et trop investir d’un coup.

Comme en bourse, c’est mieux de lisser sur un ou deux ans un investissement important dans des ETFs par exemple.

Une fois cette crise passée, j’espère avoir toujours mes blogs en ligne et pouvoir reprendre doucement cette activité (probablement avec l’ouverture d’une nouvelle entreprise).

En parlant de mes blogs, je vais maintenant vous raconter mes débuts et ce qui a fait le succès de mon entreprise.

Lisbonne, mon premier vrai succès

En effet, c’est en 2015 que j’ouvre mon premier blog consacré à la ville de Lisbonne.

Résidant au Portugal depuis 2012, Lisbonne a toujours été ma ville de cœur.

Et après une analyse rapide du marché, je décide de promouvoir celle-ci via un blog.

Je vois que la concurrence est faible sur un marché potentiellement intéressant.

Peu de sites étaient à l’époque entièrement dédiés à la ville.

Mon blog répertorie bien sûr de nombreux lieux à visiter, et j’y place tous mes conseils.

Pour que ce dernier soit rapidement accessible et lu, je travaille énormément sur son référencement.

Je mets en ligne de nombreux articles de qualité et je mets en place des stratégies SEO efficaces.

Par exemple, j’utilise des outils comme Ahref ou Semrush pour voir les contenus qui marchent le mieux, et je « copie » les liens des articles qui ont marché.

Je propose aussi de remplacer de nombreux liens morts présents sur le web par mes articles tout récents et de qualité.

Je partage mon contenu sur de nombreux forums pour maximiser la visibilité de mon site.

Grâce à cette stratégie, je parviens à réunir plus de 60 000 visiteurs uniques dès la première année.

Année 1

Je décide alors de monter mon entreprise.

J’emploie tout d’abord un comptable qui s’occupera de la partie administrative. Je démarche ensuite de nombreux lieux touristiques tels que des restaurants, des bars, des hôtels ou encore des compagnies de transport.

À tous, je leur propose une affiliation et un partenariat. Le principe est simple, un visiteur passant dans l’établissement et mentionnant le nom de mon site se voit offrir un petit quelque chose de la part du gérant.

De son côté, le patron de l’établissement me verse un pourcentage sur le chiffre d’affaires réalisé avec notre client.

C’est une technique tout le monde gagnant : le client profite d’un cadeau du gérant, le gérant jouit d’une publicité qui lui rapportera plus de clients qu’à la normale quant à moi, je ne prendrai qu’un petit pourcentage du chiffre réalisé par le patron de l’établissement.

Côté référencement et communication, mes collaborateurs ne chôment pas. Grâce à tous nos efforts, à la fin de la deuxième année nous arrivons réunir plus de 650 000 visiteurs uniques sur notre blog.

Année 2

Les retours sont très positifs, tant du côté des clients que du côté des partenaires.

Mon concept plaît et je développe celui-ci plus tard sur la ville de Porto qui a fonctionné tout autant.

Avant la pandémie, c’était un bénéfice total de 4 500 € nets par mois qui permettait à l’entreprise de vivre, sur les villes de Lisbonne, Porto et Rome.

Si la crise actuelle est un désastre, je suis persuadé que cette situation ne durera pas indéfiniment.

J’espère juste que cela ne durera pas trop longtemps.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

123resa.net c'est également un site internet spécialisé dans la reservation d'hôtels en France !

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Quiz Voyage, Veille touristique
Tokyo
Top 4 Things to Do in Tokyo, Japan: 2020 Guide

Album photo de voyage
Album photo de voyage

Fermer