Août
18
2017

Les 10 endroits à visiter à Kyoto

Entre modernité et tradition, Kyoto fait partie des villes incontournables lors d’un séjour au Japon. Elle attire les visiteurs de tout horizon, tant par sa beauté que par son charme indescriptible. Alors, pour agrémenter votre séjour dans cette ville, voici dix lieux que vous devriez voir incontestablement.

Le sanctuaire Fishimi Inari Taisha

Si le Mont Fuji est réputé tant par son altitude, le Mont Inari par contre est reconnu pour ses 10.000 toriis rouges. Formant un couloir immense jusqu’au sommet du mont, ces toriis sont issus des donations faites par les entreprises, les hommes d’affaires mais aussi les particuliers qui souhaitent obtenir la bénédiction du dieu Kami Inari pour plus de prospérité dans leurs affaires. Pour les randonneurs invétérés, l’ascension dure 2 heures environs, mais il est possible de faire des pauses tout en grignotant dans les restaurants qui longent le chemin de la montée.

Le Temple du Pavillon d’Or

Vous rêvez de découvrir tout un bâtiment recouvert de feuilles d’or pur ? Le Temple du Pavillon d’Or et ses deux étages devra faire partie de votre carnet d’adresses. Au départ, ce temple avait été un lieu de villégiature du shogun Ashikaga Yoshimitsu, mais après sa mort le bâtiment est devenu un sanctuaire sacré. Le troisième étage est dédié à la conservation des reliques du Bouddha. Ce merveilleux temple est interdit aux visites, mais il est possible d’apprécier la beauté de l’édifice rien qu’à l’extérieur. La découverte peut se poursuivre en longeant le chemin qui mène jusqu’au jardin du temple ainsi qu’une maison de thé non loin de là.

Le Grand Temple de l’eau pure

Le Grand Temple de l’eau pure ou Kiyomizu-dera est un sanctuaire qu’un grand nombre de Japonais apprécient. Se trouvant proche de la cascade Otoma, le temple a été érigé par la secte Hosso qui est l’une des plus anciennes écoles bouddhistes du Japon. Il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et ne cesse d’émerveiller les visiteurs qui s’y rendent sur la beauté de son architectures. Mais le plus époustouflant en parcourant ce temple c’est certainement la vue magnifique qu’offre la cascade ainsi que les cerisiers et les érables qui l’entourent. Au printemps et à l’automne, c’est un des endroits incontournables lors d’une visite de Kyoto.

Le quartier Gion

Lieu de restauration et de repos, le quartier Gion est un lieu qui attire un grand nombre de touristes et de Japonais, tant par les festivités qui y règnent que par les restaurants et les maisons de thé qui se trouvent dans son cœur. Gion est aussi un lieu très fréquenté pour ses pièces théâtrales dont le célèbre Kabuki, un dramaturge coloré ayant pris ses racines à Kyoto vers le 17 ème siècle. Aujourd’hui, il est possible de revivre ces moments en parcourant le théâtre Minamiza, le seul des sept théâtres de Kyoto qui est encore sur pied après maintes rénovations. Les amoureux de l’artisanat japonais peuvent également se rendre à Shinjo, cette rue commerçante aux multiples couleurs proposant un large choix de souvenirs de voyage.

Le marché de Nishiki

Le marché de Nishiki reste le plus grand marché culinaire de Kyoto. Entre les saveurs et les senteurs typiques du pays, chacun se laissera tenter par les différents ingrédients qui composent la cuisine traditionnelle Kyoto tels que les cornichons du Japon, le tofu, les légumes de Kyoto, les célèbres bonbons japonais, le thé, les poissons et les crustacés. Même si l’on dit que cette rue commerçante avait été créée il y a plus de 400 ans, il faut noter que son origine remonte de plusieurs années. Entre les grands magasins de plusieurs étages et les étales traditionnelles, chacun trouvera son bonheur en plein cœur de Kyoto.

Le pavillon d’argent

Contrairement à son homologue le Temple d’or, le pavillon d’argent ou Ginkakuji n’est pas recouvert d’argent. Au contraire, sa beauté est si modeste et très raffiné que chacun pourra s’y ressourcer rien qu’en contemplant le paysage typiquement nippon qu’il offre. Ce n’est pas pour rien qu’il est devenu un temple zen après la mort du shogun Ashikaga Yoshimasa. Le must lors d’une visite dans cet endroit reste certainement son jardin si bien entretenu que chacun croit se trouver dans un endroit féérique, loin des tumultes et de la frénésie des grandes villes.

Le jardin rocheux de Ryoan-ji

Pour ceux qui souhaitent poursuivre leur visite dans le nord de Kyoto, le célèbre jardin zen de Ryoan-ji fera sans aucun doute partie des périples à ne pas manquer. Cailloux, mur de terre et 15 roches déposés en groupe composent le jardin, juste devant le sanctuaire et ses portes coulissantes. Salles de tatami et quelques jardins situés à l’arrière du bâtiment composeront également le tableau pour une visite des plus agréables. Il est possible de faire la visite des différentes pièces qui se trouvent dans le temple, d’autant plus qu’il est ouvert aux visiteurs. Si ce temple est emblématique d’un voyage au Japon, c’est que depuis n'importe quel endroit du jardin, vous ne pourrez jamais voir les 15 roches en même temps ; il y en aura toujours une cachée.

La bambouseraie d’Arashiyama

Les personnes en quête de dépaysement et d’un lieu pour se ressourcer, la bambouseraie d’Arashiyama est l’endroit qu’il leur faut. Cette forêt de bambou composée d’arbres vertigineux et mesurant plus de 500 mètres est propice à la photographie et à la découverte. L’idéal serait de commencer la visite à une heure où le soleil est à son zénith pour éclairer la forêt lors de la visite. Il est possible de poursuivre la visite au Temple Tenryu-ji et la villa Okochi-Sanso.

Le jardin Saiho-ji

Parmi les centaines de jardins à travers le Japon, Saiho-ji est à ne pas rater lors d’un séjour à Kyoto. Se trouvant à l’ouest de la ville, ce jardin fondé au 14 ème siècle ne cesse d’éblouir. Le jardin s’étend sur deux niveaux offrant une vue panoramique des plus impressionnantes. Chutes d’eau artificielles, collines en arrière-plan, étang en forme de kanji, tapis de mousse et cerisier en fleur émerveilleront chaque visiteur. Par contre, vous ne pourrez vous rendre au temple de Saiho-ji qu’à condition d’avoir envoyé une demande à l’avance. La visite ne peut se faire que sur rendez-vous.

Le temple Tenryu-ji

Temple bouddhique construit au bout milieu du 14 ème siècle, le temple Tenryu-ji se trouve juste à côté de la forêt de bambou de Arashiyama. Ce sanctuaire vous permettra d’embarquer dans la découverte des us et coutumes nippons, notamment en pénétrant dans son hall où un tableau représentatif du dragon des nuages trône à la vue des visiteurs. Après avoir parcouru l’intérieur du temple accessible aux visites, il est conseillé de poursuivre sa découverte du jardin qui fait la réputation de cet endroit. Inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce lieu est parfait pour les personnes à la recherche d’un moment zen durant leur séjour à Kyoto. Cette halte est de plus conseiller parce qu’elle se trouve non loin des différents monuments emblématiques de la ville.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Top voyage
Festival du carnet de voyage
Top 3 des festivals du carnet de voyage

sri lanka thé
Top 5 des activités à faire au Sri Lanka

Fermer