Juin
28
2014

Flop 5 : l’Etat fait la chasse aux sous

Chiku

Le samedi, on revient sur le pire de l’actualité touristique de la semaine dans un flop 5.

5- Les pubs sexistes d’Eco-voiturage.fr

« Même les femmes ont le droit de conduire ». Le futur site Eco-voiturage misait sur un bad buzz pour promouvoir son lancement. C’est chose faite. Sans prendre des pincettes, cette nouvelle campagne de publicité a joué sur le sexisme au volant. Sur une autre de ses affiches, 2 femmes sont assises à l’arrière d’une décapotable et en dessous est inscrit « elles sont bonnes, mais qu’est-ce qu’elles sont connes ». Cette étonnante stratégie marketing s’est attirée les foudres des internautes qui ont rétorqué sur leur page facebook. Le site a présenté ses plus plates excuses, tandis que le graphiste d’éco-voiturage s’est justifié en affirmant que le but était de se « moquer de ces clichés en les poussant à l’extrême… ».

4- Pas de chasse aux billets pour la France

Après San Francisco et Los Angeles, le millionnaire américain Jason Buzi prévoyait d’éparpiller 2.000 euros aux quatre coins de Paris ce samedi 28 juin. Dans un courrier envoyé à Jason Buzi, la Préfecture de police rappelle que « la distribution d’argent dans l’espace public est interdite ». Le promoteur immobilier californien risque six mois d’emprisonnement et une amende de 30.000 euros s’il venait à maintenir l’évènement.

3- La grève des taxis s’étend aux États-Unis

Il n’y a pas qu’en France que les taxis grondent. Les chauffeurs de taxi de Washington (États-Unis) se sont à leur tour mobilisés contre les voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) ce mercredi 25 juin. La concurrence croissante des sociétés de VTC a poussé le syndicat des chauffeurs américains à organiser une opération escargot dans le centre de la capitale américaine. La start-up californienne Uber est la principale cible des protestataires. Une manifestation similaire s’était tenue en Europe le 11 juin dernier, mobilisant des taxis londoniens, parisiens, berlinois et romains.

2- La France menacée par le Chikungunya

Plusieurs médias français ont relayé ces derniers jours les messages d’alerte du Département Sanitaire français. Ils mettent en garde la population française contre l’invasion du Moustique Tigre, porteur du Chikungunya, de la Dengue ou du Zika. L’insecte, qui s’est installé dans les régions chaudes du sud de la France il y a plusieurs années, tend à se proliférer sur tout le sud-est de l’hexagone. Selon les autorités sanitaires, une épidémie de Chikungunya est à prévoir. Les symptômes de cette maladie sont identiques à ceux de la grippe : forte fièvre, douleurs articulaires, etc. Il est donc recommandé de se rendre directement chez un médecin ou dans un centre de santé si de tels signes apparaissent.

1- Taxe de séjour à la hausse

L’Assemblée Nationale a voté mercredi 25 juin un amendement qui vise à augmenter la taxe de séjour par 5 pour les hôtels. Passant de 1 à 5 € pour les hôtels 3 étoiles et de 1,50 à 8 € pour les hôtels 4 et 5 étoiles, cette taxe permettrait de dégager environ 140 millions d’euros par an. Une somme qui correspondrait quasiment au montant des nouvelles ressources destinées aux transports en Île-de-France et promises en juillet 2013 par le gouvernement. Mais cette réforme n’est pas du goût de tout le monde. Les hôteliers se sentent menacés. Le gouvernement, et plus particulièrement le Quai d’Orsay, se sont eux-aussi formellement opposés à cette augmentation. On rappelle que la France est classée dernière par le World Economic Forum en termes de rapport qualité/prix dans le tourisme.

[photo]

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Vacances terroir : Le Sud en Vrai

Hôtellerie/Gilles Poyet : « Il faut avoir de la passion pour ce job »

Fermer