Juin
7
2014

Flop 5 : la semaine des colériques

sphynx

Le samedi, on revient sur le pire de l’actualité touristique de la semaine dans un flop 5.

5- Son passeport gribouillé l’empêche de rentrer en Chine

En vacances en Corée du Sud, un père de famille s’est vu refuser son retour en Chine. Le voyage s’est prolongé à l’aéroport en raison des gribouillages faits par son fils sur son passeport. The Telegraph raconte que le petit garçon de 4 ans lui a refait le portrait. Au marqueur noir, l’enfant a « défiguré » son père, à tel point que les douaniers sud-coréens n’ont pas réussi à faire le lien entre le passager et l’homme sur la photo. La famille a pu décollé quelques heures plus tard, après avoir récupéré un nouveau passeport.

4- Nouvelles perturbations du trafic ferroviaire annoncées

Les syndicats CGT-Cheminots et SUD-RAIL appellent à un nouveau mouvement social à partir du mardi 10 juin au soir. Confirmé par la SNCF, ce préavis de grève répond au mécontentement des chemineaux à propos du projet de réforme ferroviaire. Les syndicats seront reçus le 12 juin prochain par le secrétaire d’État aux Transports Frédéric Cuvillier. Ce projet, destiné à réguler la dette du secteur, doit être discuté en première lecture à l’Assemblée nationale les 17, 18 et 19 juin prochain.

3- 70 ans du Débarquement : les habitants exclus des festivités

La Normandie fête cette semaine les 70 ans du Débarquement. 28.000 invités étaient attendus pour ces commémorations et les convois officiels n’étaient pas très bien vus par les habitants. En plus des embouteillages, les Normands ont le sentiment d’être exclus. Dans Le Figaro, un habitant se confie : « [c’est] comme si on faisait une grande fête chez vous sans vous inviter ». L’homme n’a pas tout à fait tord puisque le préfet leur a déconseillé de se rendre aux cérémonies officielles. Le Figaro rappelle que François Hollande a tout de même prononcé un discours en hommage aux victimes civiles normandes ce vendredi 6 mai à Caen. Et c’est la première fois qu’un tel hommage leur est rendu.

2- 50 kilos de nourritures périmées dans les hôtels du Mondial

Les autorités sanitaires brésiliennes ont découvert la semaine dernière plus de 50 kilos de nourriture avariée dans les hôtels où séjournent les équipes italienne et anglaise pendant le Mondial. Les luxueux hôtels « Portobell Resort & Safari » et le « Royal Tulip » gardaient des pâtes, du saumon ou encore de la viande périmés dans leurs réserves. Mais les joueurs n’ont pas de quoi s’inquiéter. Les délégations apportent leur propre nourriture, et même parfois leurs propres cuisiniers.

1- Le Sphinx de Gizeh « made in China » ne plait pas aux Égyptiens

Face aux fortes protestations des autorités égyptiennes, les responsables du parc ont annoncé la démolition de la réplique du Sphinx de Gizeh. Le ministère égyptien des Antiquités a recensement porté plainte auprès de l’Unesco. Le monument, enregistré au patrimoine mondial de l’humanité, a été dupliqué au nord de la Chine. Les responsables du projet expliquent que la réplique devait servir de décor pour des films et séries. Mais rien n’y fait, la statue, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’originale, va être détruite. La Chine est déjà réputée pour ses nombreuses imitations, notamment pour ses répliques de villes occidentales.

[photo]

Laisser un commentaire

Bons plans



Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Fanny : « Les Argentins sont très chaleureux, très attachants »

Tropical Islands : Une île tropicale au coeur de l’Allemagne

Fermer