Juil
12
2014

Flop 5 : accidents, ça roule mal pour le tourisme

Ryanair

Le samedi, on revient sur le pire de l’actualité touristique de la semaine dans un flop 5.

5- Les États-Unis interdisent les téléphones déchargés dans les avions

Le ministre de la Sécurité intérieure des Etats-Unis avait indiqué la semaine dernière que de nouvelles mesures allaient être mises en place très prochainement dans les aéroports. Et bien c’est chose faite. Dimanche 6 juillet, l’Agence américaine du Transport Aérien (TSA) a annoncé que les appareils électroniques déchargés ne seraient plus admis dans les avions à destination des États-Unis. Face aux nouvelles menaces jihadistes, les experts américains de la lutte contre le terrorisme ont estimé que les extrémistes allaient adopter de nouvelles stratégies pour déjouer les contrôles dans les aéroports. Les autorités craignent que les ordinateurs, tablettes et téléphones puissent être utilisés comme des bombes. Cette nouvelle mesure concerne le Proche-Orient et l’Europe.

4- Chikungunya : « un joli coup médiatique mais un sale coup touristique »

Dans les médias, on parle de « menace sanitaire », « d’état d’alerte » ou encore d’ « épidémie majeure ». Les gros titres font peur, et c’est ce catastrophisme que déplorent les professionnels du tourisme spécialistes des destinations antillaises et caribéennes. Selon François Bénard, PDG de l’agence de voyage NouvellesAntilles, cet intérêt soudain des médias est « un joli coup médiatique mais un sale coup touristique ». Ce dernier avoue que « la contamination n’est pas agréable, mais (qu’)elle n’est pas non plus dramatique ». L’épidémie du Chikungunya sévit dans la région depuis fin 2013. 100.000 personnes ont été touchées aux Antilles françaises. Parmi elles, 1.000 malades ont été hospitalisées et 33 en sont morts. Selon les spécialistes, le déplacement de Marisol Touraine, ministre de la Santé, dans les Antilles la semaine prochaine pourrait attiser la peur des visiteurs, qui choisiraient alors une autre destination. Que les professionnels se rassurent, pour l’instant aucune annulation n’est à déplorer.

3- Un voiturier plie le capot d’une Lamborghini en Inde

Un voiturier d’un hôtel cinq étoiles à New Delhi (Inde) a accidentellement percuté un mur au volant d’une Lamborghini Gallardo. Dans l’article publié par le quotidien The Times of Indien, on peut y voir le capot du bolide complètement plié par le choc de l’impact. Le voiturier, qui travaillait depuis 10 ans pour l’hôtel Le Méridien affirme avoir perdu le contrôle du véhicule à cause de la chaussée glissante. Une enquête a été ouverte puisque ce dernier refuse d’endosser la responsabilité, tout comme l’hôtel. Le propriétaire réclame 20 millions de roupies (250.000 €). La Lamborghini Gallardo, vendue autour des 180.000 € en France, peut valoir le double en Inde à cause des taxes d’importation. On a comme une impression de déjà-vu .

2- Ryanair condamné pour sa « politique de frais cachés »

Mauvaise nouvelle pour les compagnies aériennes, mais bonne nouvelle pour les consommateurs. La société irlandaise Ryanair vient d’être condamnée par le tribunal de commerce de Paris pour sa « politique de frais cachés ». Elle doit immédiatement cesser de faire payer des frais bancaires aux passagers qui achètent leur billet sur internet. Cette décision devrait pousser les autres entreprises de tourisme à supprimer cette politique de « racket ». Car Ryanair n’est pas la seule : Easyjet comme d’autres ne se prive pas de prélever 3 ou 4 € supplémentaires. La compagnie low cost a jusqu’au 24 août pour se conformer à cette décision.

1- Des fuselages d’avions se retrouvent dans la rivière après le déraillement d’un train

Un train qui transportait plusieurs grandes pièces d’avions Boeing a déraillé la semaine dernière dans le Montana (États-Unis). D’après le Wall Street Journal, aucune victime n’est à déplorer, mais plusieurs fuselages sont tombés dans la rivière Clark Fork. Le train, effectuait le trajet entre les usines Boeing du Montana et de Washington. D’après la porte-parole du Montana Rail Link, la cause du déraillement n’est pas encore connue. L’hypothèse liée à la vitesse est exclue. Le train circulait à 50 km/hm sur un tronçon limité à 56 km/h. 20minutes dévoile quelques uns des clichés postés sur les réseaux sociaux.

[photo]

1 commentaire Faire un commentaire

  • Heureusement que ce flop 5 ne résume pas tout le paysage du tourisme actuel. Malgré cela les gens partent quand même en voyage 🙂

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Actualité
Nos idées sorties du week-end du 11, 12, 13 et 14 juillet

Top 5 : (re)nouez les liens cet été

Fermer