Oct
3
2012

Nos conseils pour être comblé par son vol long-courrier

Les vols long-courriers peuvent très vite être des moments désagréables. L’ennui, la déshydratation et la privation de sommeil deviennent vos compagnons de voyage. Pour les combattre, nous vous proposons nos 8 conseils afin que ces vols longue distance soient un instant de détente.

Prendre l’essentiel

Plus vous prenez d’objets avec vous, moins vous aurez de place pour vos jambes et plus votre espace de vie sera étroit. N’apportez donc que le strict nécessaire. Lorsque l’on vous parle d’emmener les objets indispensables, pensez à mener les masques de sommeil, des bouchons pour les oreilles… Ce serait dommage d’être réveillé à cause d’un enfant qui pleure ou d’annonces des pilotes.

Voyager en première classe

En payant ce petit supplément, vous pourrez allonger vos jambes, avoir plus de tranquillité et de repos. Le principal atout de cette première classe, c’est le « flat bed ». Cela permet de passer la majeure partie du temps de vol à dormir. Le choix des boissons est aussi plus varié.

Pouvoir s’évader grâce aux films

Il est rare d’avoir autant de temps sans téléphone, ni e-mail. Profitez donc de ce moment pour revoir ou découvrir des longs métrages. Pensez donc à prendre votre iPad dans l’avion. Ou sinon, vous pouvez aussi regarder les films sur la télé avec l’aide d’un casque audio.

Se reposer avant le trajet

Une nuit sur un vol long-courrier ne remplacera jamais une nuit dans un lit. Pensez donc à dormir avant de vous rendre à l’aéroport. Car rien ne dit que vous pourrez vous reposer dans l’avion.

Sécurisez vos affaires

Certains voyageurs n’ont aucun scrupule. Ils pourraient facilement vous dérober votre portefeuille ou votre portable ou faire un petit tour dans vos bagages à main. Sécurisez vos objets de valeur au fond de votre sac. Pensez à garder des éléments tels que votre passeport, cartes de crédit et de l’argent, dans une ceinture porte-monnaie sous vos vêtements.

Faire attention aux médicaments

Si vous prévoyez d’utiliser des somnifères, vous devez les tester avant de vous envoler. Ils pourraient plus agir comme un stimulant que comme une aide au sommeil. Ces types de médicaments peuvent varier considérablement dans la manière dont ils affectent les individus, de sorte que vous aurez envie de les essayer à la maison avant de compter sur eux dans l’avion.

L’allée ou la fenêtre ?

Avant de choisir entre l’allée et la fenêtre pensez à plusieurs choses. Il ne faudrait pas que votre sommeil soit interrompu par votre voisin qui veut aller aux toilettes. De-même, si vous vous placez près de la fenêtre, vous serez coincé pour vous rendre aux toilettes si votre voisin dort.

S’hydrater

Essayer de tripler voire de quadrupler votre consommation d’eau de tous les jours. Prenez autant d’eau que si vous étiez dans un désert pendant 16 heures.

Et vous quels conseils donneriez-vous à un ami qui part avec un avion long-courrier ?

[Photo 1 , Photo 2 , Photo 3]

4 commentaires Faire un commentaire

  • Eviter de trop consommer d’alcool. Je m’autorise si on en propose des bulles en apéritif (une tradition)et si je le sens, du vin avec le dîner. L’alcool monte à la tête beaucoup plus vite en altitude et tape beaucoup plus fort. Sans conter que l’on arrive pas très frais à destination, déjà qu’en long courrier, il y a des chances de subir le décalage horaire, ce serait dommage!

  • Bonsoir,
    Est-ce de l’ironie de la part de l’auteur de l’article que de dire qu’il suffit de payer  » un petit  » supplément  » afin de pouvoir voyager en première classe ?
    J’espère bien que c’est une coquille parce que passer de 700 euros en moyenne en éco pour un aller/retour pour New york par exemple, à presque 4000 euros, voir 10 000 euros pour certaines compagnies en première classe, excusez-moi mais en ce qui me concerne c’est le jour et la nuit d’un point de vue financier! Le  » petit  » supplément est de trop.
    Cordialement.

    • Bonjour, aucune ironie de la part de la rédactrice de l’article. Certaines compagnies proposent aussi des tarifs attractifs 🙂

  • Je rajouterai juste un petit élément qui est devenu pour moi indispensable : le casque audio qui atténue les sons extérieurs. C’est un peu cher mais c’est vraiment plus reposant de ne pas avoir le brouhaha de l’avion et en plus il y a un adaptateur avion pour écouter les films.

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Conseil voyage
[Test] Monument Tracker, l’explorateur de monuments

Nos conseils pour voyager avec des enfants

Fermer