Nov
20
2014

A la découverte de la parfumerie de Grasse

parfumerie

Pour ce nouveau voyage en France, on prend la direction de Grasse. Découvrons l’histoire de la parfumerie.

Dès l’époque néolithique, l’homme se frottait avec des essences et des aromates pour impressionner les proies qu’il va chasser. Plus tard, la Bible aussi parle des aromates, de l’encens … Les siècles suivants, les Croisés vont rapporter d’Orient, des huiles et peaux parfumées. A cette époque, le parfum fait partie de la toilette.

La spécialité de Grasse

Grasse va se spécialiser dans le tannage du cuir, lors du Moyen-Age. Mais le cuir sent mauvais. Cela ne plait pas à la noblesse. Galimard, un tanneur de Grasse, a alors une idée : créer des gants en cuir parfumé. Il en donne une paire à Catherine de Médicis, reine de France. En 1656, la profession de gantiers parfumeurs est ainsi créée en France. Les taxes sur le cuir vont faire décliner l’industrie du cuir à Grasse. Le parfum devient ainsi la spécialité de la ville. Les senteurs rares du pays de Grasse (lavande, myrte, jasmin, rose, fleur d’oranger sauvage, mimosa) permettent à Grasse d’acquérir une renommée mondiale. Il sert à cacher la puanteur. Et le siècle suivant est créé le vaporisateur.

Les entreprises rachetées

La parfumerie française va connaître son âge d’or entre les années 1920 et 1960. Elle connaîtra ensuite la concurrence sur le marché européen. A partir des années 1970, les usines familiales sont rachetées par de grands groupes internationaux. Les entreprises vont aussi se tourner vers l’aromatique de synthèse. Aujourd’hui encore, 10.000 Grassois vivent grâce à l’industrie du parfum.

[Photo 1]

Hébergements conseillés lors de votre visite

43.6667_6.9167_

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Gastronomie et artisanat
A la découverte du boudin blanc

Découvrez l’histoire de la porcelaine de Limoges

Fermer