Juil
7
2016

A la découverte de la faïence d’Apt

faïence d'apt

Après vous avoir parlé de la faïence de Moustiers, on vous présente la faïence d’Apt.

L’histoire de la faïence d’Apt

La faïence du pays d’Apt a été créée au XVIIIème siècle. On doit sa production aux argiles et terres d’ocre. La faïence d’Apt connaît une belle réputation grâce à sa technique de fabrication. En effet, les artisans utilisaient des terres de couleur mêlées ou jaspées. Le style des faïences est un style baroque. D’ailleurs à cette époque, Apt compte jusqu’à 12 faïenceries. La faïence d’Apt va connaître son apogée au milieu du XIXème siècle.

Le faïencier réalise de très beaux objets grâce à son adresse et son savoir-faire. A ses débuts, les faïences s’ornent de perles, de grains de riz ou encore de coquilles. Ensuite les faïences vont représenter des personnages et certaines vont être recouvertes de fleurs. La plupart des faïences d’Apt sont moulés grâce à des moules en plâtre. Cela permet de créer des pièces uniques.

Les entreprises vont fermer leurs portes à cause de la concurrence accrue des autres faïences de France mais aussi avec celles d’Angleterre. Mais le savoir-faire va être perpétué. C’est notamment grâce à Léon Sagy que la faïencerie aptésienne a pris une nouvelle ampleur. Il va exercer jusqu’à sa mort en 1939.

Actuellement, des artisans perpétuent encore cette activité. Vous pourrez aussi retrouver les faïences d’Apt au musée d’Apt ou encore au musée d’Arbaud d’Aix en Provence.

[Photo]

1 commentaire Faire un commentaire

  • Oh mince, j’ai loupé ça dans mes vacances en lubéron ! Mais j’ai pu voir des jolis villages quand même, ils sont sur mon blog !

Laisser un commentaire

Votre hôtel au meilleur prix

Newsletter


Ne ratez aucun de nos articles en vous abonnant à notre Newsletter

Visitez le site Infotourisme

Infotourisme c'est également un site internet spécialisé dans le tourisme en France !



Découvrez toutes nos sections :

Offres de voyages

reduction hotel dans le monde
Plus dans Gastronomie et artisanat
A la découverte des papalines d’Avignon

A la découverte de la raclette

Fermer